Shinkoku Maru

De WikiMs.

Classe de pétrolier de flotte japonais de 10 020 tonnes.
Seule unité de cette classe. Coulée par l'aéronavale.
Construit en 1938, Shinkoku Maru est réquisitionné par l'IJN et reconverti en 1941.

Sommaire

Caractéristiques

Longueur : 166 m. Vitesse : 19,5 nœuds. Capacité : 12 700 tonnes de pétrole brut.
Armement : 1 canon de 120 mm.

Etats de service

  • Opération C. Raid aéronaval dans l'Océan Indien en mars-avril 1942.
  • Appareille de Hiroshima le 11 août 1942, accompagné du pétrolier Nichiei Maru. Le 17 août vers midi, alors que le convoi s'apprête à rentrer à Truk par la passe ouest, il est attaqué par l'USS Gudgeon (capitaine de corvette William S. Stovall), à l'immersion périscopique. Trois torpilles sont lancées sur Shinkoku Maru et deux sur Nichiei Maru qui ne font que des dégâts légers, très probablement encore des torpilles Mk-14 défectueuses.
  • Appareille de Balikpapan le 14 novembre 1943 à 17:00, accompagné des pétroliers Nampo Maru, Nippon Maru, Shinshu Maru, Toa Maru et de deux marchands non identifiés, escorté des destroyers Hakataze, Hibiki, Wakatake et du chasseur auxiliaire CH-37. Arrive à Truk par la passe sud le 22 novembre.
  • Appareille de Tarakan le 29 janvier 1944 à 19:30, accompagné du pétrolier de flotte Fujisan Maru et du transport de troupes Amagisan Maru, escorté par les destroyers Harusame et Shigure. Arrive à Balikpapan le 31 janvier. Les pétroliers font le plein de fuel. Quitte Balikpapan le 3 février à 10:58 pour Ulithi où des unités sont ravitaillées le 10 février. Repart d'Ulithi le 11 février à 12:00 et arrive à Truk le 14 février.

Torpillage

Dans le jeu Silent Hunter IV, Wolves of the Pacific, et dans les conditions optimales de tir, deux torpilles sont suffisantes pour les navires de cette classe, selon que le navire est chargé ou non en pétrole brut.

Voir aussi

Shinkoku Maru : Journal des mouvements

Outils personnels