Yugumo

De WikiMs.

Yugumo (= Nuage du soir).
Classe de destroyer japonais de 2 080 tonnes. Les navires de cette classe bénéficiant d'un armement anti-aérien à haute élévation, d'un radar de dernière génération ainsi que de lanceurs de grenades, furent de redoutables escorteurs.
Les 19 unités qui participèrent au conflit ont été détruites, dont 25% par les sous-marins.
Le Yugumo est lancé en 1941 et mis en service en mars 1942.

Sommaire

Caractéristiques

Longueur : 119 m. Tirant d'eau : 3,70 m. Vitesse : 35 nœuds. Equipage : 225 hommes.
Armement principal : 6 canons de 5 pouces, 8 tubes lance-torpilles de 24 pouces, 4 lance-grenades et 36 grenades ASM.

Equipement radar

Commandements

  • 5 décembre 1941 : capitaine de frégate Shigeo SEMBA
  • 25 mai 1943 : capitaine de frégate Azuma ASAKO (mort au combat)

Etats de service

  • Appareille de Sendaï le 28 juin 1942. Escorte les croiseurs lourds Haguro, Myoko, Nachi, les croiseurs légers Abukuma, Kiso et Tama, en compagnie des destroyers Akigumo, Arashi, Asagumo, Hagikaze, Kazagumo, Maikaze, Makigumo, Minegumo, Natsugumo, Nowaki, Sazanami et Ushio. L'escadre de croiseurs rejoint la seconde Force Mobile de l'amiral Kakuta couvrir le second convoi de renforcement à Kiska (Aléoutiennes), patrouille sur zone en prévision d'une contre-attaque sous-marine américaine jusqu'au 7 juillet. Rallie Yokosuka le 16 juillet.
  • Afin de renforcer la VIII° Flotte de l'amiral Mikawa décimée depuis les lourdes pertes de l'automne, appareille de Truk le 3 novembre 1942. Escorte les croiseurs lourds Maya et Suzuya, accompagné des destroyers Hayashio, Kagero, Kawakaze, Kazagumo, Makigumo, Makinami, Naganami, Suzukaze, Takanami et Umikaze. Arrive à Shortland Islands le 5 novembre.
  • Sous le commandement de l'amiral Nishimura, appareille de Buin (Bougainville) le 13 novembre 1942 pour la Bataille de Guadalcanal. Escorte les croiseurs lourds Maya, Suzuya et le croiseur léger Tenryu, accompagné des destroyers Kazagumo, Makigumo et Michishio. Le 14 novembre de 01:30 à 02:00, les croiseurs lourds bombardent l'aérodrome d'Henderson Field, aidés en cela par les fusées à parachute au magnésium larguées par l'hydravion du Chokai. 989 obus de 8 pouces seront tirés. L'escadre se retire sur Shortland lorsqu'elle est attaquée par l'USS Flying Fish (capitaine de corvette Robert G. Donaho) qui lance 6 torpilles sur un croiseur mais le manque.
  • Appareille des îles Shortland le 16 novembre 1942 pour Rabaul. Escorte le croiseur lourd Chokai, avarié à Guadalcanal, accompagné des destroyers Kagero, Kazagumo, Makigumo, Oyashio et Suzukaze. Arrive à Rabaul le lendemain.
  • Evacuation de Guadalcanal en février 1943.
  • Appareille de Palau le 6 mars 1943. Escorte les transports de troupes Aso Maru, Momoyama Maru, Oyo Maru, Shinsei Maru, Sydney Maru, Teiryu Maru et Yashima Maru, accompagné des destroyers Akigumo, Kazagumo, Samidare et Satsuki. Arrive à Hansa Bay et débarque troupes et matériel le 12 mars. Appareille le 13 mars à 15:00. A 18:30, le convoi est attaqué par 5 B17. Momoyama Maru est gravement touché et coule à 03°05'S - 143°28'E. voir carte. De retour à Palau le 18 mars.
  • Appareille de Truk le 3 mai 1943. Escorte les porte-avions Zuiho et Zuikaku, accompagné du croiseur léger Agano, des destroyers Akigumo et Yukikaze. Arrive à Yokosuka le 8 mai.
  • Le 22 mai 1943, Musashi arrive en baie de Yokosuka, rapatriant les cendres de l'amiral Isoroku Yamamoto. Le lendemain, Yugumo transfère ses cendres jusqu'à la station navale.
  • Evacuation de Kiska en juillet 1943.
  • Escorte les cuirassés Yamato, Fuso et Nagato les croiseurs Atago et Takao, le porte-avions Taiyo de Yokosuka à Truk du 17 au 23 août 1943, accompagné des destroyers Akigumo, Amatsukaze, Hatsukaze, Suzukaze, Umikaze et Ushio.
  • Evacuation de Kolombangara en septembre 1943.
  • Appareille de Rabaul le 6 octobre 1943, accompagné des destroyers Akigumo, Fumizuki, Isokaze, Kazagumo, Matsukaze, Samidare, Shigure et Yunagi. Bataille de Vella Lavella. Au cours de l'engagement, Yugumo est coulé, peu après 23:00 à 15 milles au nord-ouest de Vella Lavella, par les destroyers USS Selfridge II et USS Chevalier, après avoir préalablement torpillé ce dernier. 138 marins japonais ne purent être secourus. voir carte

Sister-ships

Torpillage

Dans le jeu Silent Hunter IV, Wolves of the Pacific, et dans les conditions optimales de tir, une torpille est suffisante pour les navires de cette classe.

Voir aussi

IJN Yugumo : Journal des mouvements

Outils personnels