Atago

De WikiMs.

Version du 27 juillet 2019 à 11:42 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Atago est une montagne près de Kyoto.
Croiseur lourd japonais de la classe Takao, lancé en 1930 est mis en service en mars 1932.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • 11 août 1941 : capitaine de vaisseau le baron Matsuji IJUIN, fils du baron Goro IJUIN, amiral de Flotte.
  • 15 novembre 1943 : capitaine de vaisseau Tsutau ARAKI, promu contre-amiral à bord le 15 octobre 1944.

Etats de service

  • Venant de Saiki Bay, le vice-amiral Nobutake Kondo à la tête de la IIème Flotte, arrive à Mako (îles Pescadores) le 2 décembre 1941. Elle est composée des cuirassés Haruna et Kongo, des croiseurs lourds Atago (naivire-amiral), Maya et Takao, des destroyers Akatsuki, Arashi, Hagikaze, Hatakaze, Hibiki, Maikaze, Michishio et Nowaki. Sa mission est de fournir une couverture éloignée aux opérations d'invasion de la Malaisie. Le 4 décembre, Maya est détaché de la IIème Flotte et affecté à la IIIème Flotte, force d'invasion des Philippines du nord.
  • Poursuite de la Force Z de la Royal Navy en décembre 1941.
  • Opération M. Invasion des Philippines en décembre 1941. Force de couverture aux débarquements du golfe de Lingayen.
  • Appareille de Cam Ranh Bay le 8 janvier 1942, accompagné du sister-ship Takao. Escorte les cuirassés Haruna et Kongo, en compagnie des destroyers Arashi, Hagikaze, Maikaze, Michishio et Nowaki. Arrive à Mako le 11 janvier. Le 14 janvier, appareille pour Palau, où il arrive le 18 janvier.
  • Appareille de Staring Bay le 18 mars 1942, escorté des destroyers Arashi et Nowaki. Embarque l'amiral Kondo pour une tournée d'inspection : Tarakan le 21 mars, Balikpapan le 22 mars, Makassar le 23 mars, Singapour du 27 mars au 2 avril, Penang les et 4 avril, Cam Ranh Bay les 10 et 11 avril. Arrive à Yokosuka le 17 avril.
  • En réponse au raid aérien de Doolittle sur Tokyo, appareille de Yokosuka le 19 avril 1942, accompagné des croiseurs lourds Maya et Takao. L'escadre patrouille jusqu'à 650 milles au large du Japon, sans succès, puis fait demi-tour et rallie à Yokosuka le 22 avril.
  • Appareille de Truk le 9 novembre 1942, en compagnie des cuirassés Haruna et Kongo, du porte-avions Junyo, des croiseurs lourds Takao et Tone, escorté du croiseur léger Sendai, des destroyers Ayanami, Hatsuyuki, Shikinami, Shirayuki et Uranami. Groupe amiral Kondo. Bataille de Guadalcanal. Force d'appui au groupe de bombardement de l'amiral Abe. Après la perte par ce dernier des cuirassés Hiei et Kirishima, l'escadre de Kondo se retire à Truk où elle arrive le 18 novembre.
  • Appareille de Kure le 20 janvier 1943, escorté du destroyer Onami. Arrive à Truk le 25 janvier.
  • Appareille de Truk le 21 juillet 1943, accompagné des croiseurs Takao et Nagara, escorté du destroyer Suzukaze. Arrive à Yokosuka le 26 juillet.
  • Appareille de Yokosuka le 17 août 1943. Convoie des troupes et du matériel, accompagné des cuirassés Yamato, Fuso et Nagato, du croiseur Takao, du porte-avions Taiyo et escorté des destroyers Ushio, Akigumo, Yugumo, Amatsukaze, Hatsukaze, Umikaze et Suzukaze. Arrive à Truk le 23 août.
  • Appareille de Truk le 25 août 1943, accompagné du sister-ship Takao en mission d'escorte de transport de troupes, escorté par les destroyers Suzukaze et Umikaze. Les troupes sont débarquées à Rabaul le 27 août. De retour à Truk le 29 août.
  • Suite à la bataille de l'impératice Augusta, appareille de Truk le 3 novembre 1943, pour attaquer les forces américaines renforçant leur débarquement à Bougainville, accompagné des croiseurs lourds Chikuma, Chokai, Maya, Mogami Suzuya et Takao, du croiseur léger Noshiro, des pétroliers Nissho Maru et Nichiei Maru, escorté des destroyers Amatsukaze, Fujinami, Hayanami, Shimakaze, Suzunami et Tamanami. L'escadre est commandée par l'amiral Takeo Kurita. Le 4 novembre, à 180 milles à l'ouest de Kavieng, les pétroliers sont avariés par une attaque aérienne et rentrent à Truk. Chokai, Amatsukaze et Suzunami sont détachés pour le retour à Truk. Arrive à Rabaul le 5 novembre.
  • Raid aéronaval sur Rabaul le 5 novembre 1943. Atago est manqué de peu par 3 bombes de 500 kg, mais les éclats ravagent le pont tuant 22 marins dont le commandant Nakaoka.
  • Appareille de Truk le 11 novembre 1943, accompagné du croiseur Takao, escorté des destroyers Naganami, Michishio, Tamanami et Shimakaze. Arrive à Yokosuka le 15 novembre. Reçoit des tourelles supplémentaires de 1", ainsi qu'un radar type 22. Du 26 au 30 décembre, effectue la formation des opérateurs au nouveau matériel en baie de Yokosuka.
  • Appareille de Yokosuka le 4 janvier 1944. Escorte les porte-avions Zuiho et Unyo, accompagné des destroyers Hatsuharu, Hatsushimo, Nowaki, Maikaze et Wakaba. Arrive à Truk le 9 janvier.
  • Appareille de Palau le 29 mars 1944, accompagné des croiseurs lourds Chokai, Haguro, Myoko et Takao, du croiseur léger Noshiro, escorté du destroyer Harusame. Arrive à Davao le 1 avril.
  • Appareille de Davao le 4 avril 1944, accompagné des croiseurs lourds Chokai, Haguro, Myoko et Takao, du croiseur léger Noshiro, escorté du destroyer Harusame. Le 6 avril, la formation est attaquée par l'USS Dace (capitaine de corvette Bladen Claggett). Les 6 torpilles mal réglées manquent leurs cibles. Arrive à Lingga le 9 avril.
  • Bataille de la mer des Philippines en juin 1944. Après le repli, rallie Kure où il reçoit 4 tourelles triple AA de 1", 22 tourelles simples ainsi qu'un radar de recherche aérienne type 13.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Atago : Journal des Mouvements

Outils personnels