Batailles de Guadalcanal

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
m (Les escadres japonaises se lancent à l'assaut)
(Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com)
 
Ligne 35 : Ligne 35 :
=== Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com ===
=== Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com ===
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=57301 Débarquement à Guadalcanal - Opus II]'''
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=57301 Débarquement à Guadalcanal - Opus II]'''
 +
* '''[http://www.mille-sabords.com/forum/index.php?showtopic=53367 La bataille de Guadalcanal - Opus II]'''

Version actuelle en date du 29 juin 2020 à 20:32

Sommaire

Contexte

Après l'échec de reconquête de Guadalcanal lors de la bataille des îles Santa-Cruz, les japonais vont récidiver un mois plus tard. La reprise de l'aérodrome d'Henderson Field, porte-avions incoulable, est devenue incontournable.

Les escadres japonaises se lancent à l'assaut

  • Sous le commandement du vice-amiral Nobutake Kondo, appareillent de Truk le 9 novembre 1942, les cuirassés Haruna et Kongo, le porte-avions Junyo, les croiseurs lourds Atago, Takao et Tone, escortés du croiseur léger Sendai et des destroyers Ayanami, Hatsuyuki, Shikinami, Shirayuki et Uranami. Sa mission est de fournir un appui au groupe de bombardement.
  • Sous le commandement du vice-amiral Hiroaki Abe, nouvellement promu, appareillent de Rabaul le 10 novembre 1942, les cuirassés Hiei et Kirishima, escortés du croiseur léger Nagara et des destroyers Akatsuki, Amatsukaze, Asagumo, Harusame, Ikazuki, Inazuma, Murasame, Samidare, Teruzuki, Yudachi et Yukikaze. Sa mission consiste à bombarder l'aérodrome pour neutraliser toute réponse aérienne au futur débarquement.
  • Sous le commandement du vice-amiral Gunichi Mikawa, appareillent de Shortland le 13 novembre 1942, les croiseurs lourds Chokai et Kinugasa, le croiseur léger Isuzu, escortés du destroyer Asashio. Mikawa accompagne la force de bombardement de Nishimura. L'opération ayant lieu de nuit, Chokai, à partir de son hydravion, largue des fusées à parachute au magnésium pour éclairer l'objectif.
  • Sous le commandement du vice-amiral Shoji Nishimura, appareillent de Buin (Bougainville) le 13 novembre 1942 les croiseurs lourds Maya et Suzuya, le croiseur léger Tenryu, escortés des destroyers Kazagumo, Makigumo, Michishio et Yugumo. Le 14 novembre de 01:30 à 02:00, Maya et Suzuya bombardent l'aérodrome d'Henderson Field, aidés en cela par les fusées à parachute au magnésium larguées par l'hydravion du Chokai. 989 obus de 8 pouces seront tirés.

La bataille

  • Plutôt que de retranscrire ce qui est déjà parfaitement relaté par ailleurs, se reporter à l'article Wikipédia sur le sujet : Bataille de Guadalcanal.

Les replis

  • Après la perte, par Abe, des cuirassés Hiei et Kirishima, l'escadre de Kondo se retire à Truk où elle arrive le 18 novembre. A son retour, Abe sera traduit devant une commission d'enquête où il lui sera reproché un manque d'agressivité devant une force ennemie inférieure. Il est retiré du service à la mer et mis à la retraite en mars 1943.
  • L'escadre de Mikawa se replie aux îles Shortland. Il appareille le 16 novembre pour Rabaul escorté des destroyers Kagero, Kazagumo, Makigumo, Oyashio, Suzukaze et Yugumo. Arrive à Rabaul le lendemain.
  • L'escadre de Nishimura se retire sur Shortland lorsqu'elle est attaquée par l'USS Flying Fish (capitaine de corvette Robert G. Donaho) qui lance 6 torpilles sur un croiseur mais le manque.
  • Les troupes du convoi d'invasion ne sont pas débarquées et la mission est un échec. Sur le retour, le 15 novembre vers 22:00, Kagero et Oyashio sont détachés sur les îles Shortland.

Les pertes japonaises

Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com

Outils personnels