Hamakaze

De WikiMs.

Version du 27 juillet 2019 à 12:18 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Le destroyer Hamakaze en 1941

Hamakaze (= Vent sur la plage).
Destroyer japonais de la classe Kagero, lancé en 1940, mis en service en juin 1941.
Premier destroyer japonais à être équipé du radar type 22.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • décembre 1941 : capitaine de vaisseau Tsuneo ORITA.
  • 20 juillet 1942 : capitaine de corvette Hiroshi UWAI, promu capitaine de frégate à bord le 1 novembre 1942.

Etats de service

  • Opération R. Invasion de Rabaul et Kavieng en janvier 1942. Les opérations durent jusqu'au 22 janvier, puis Nagumo et la 1ère Flotte se retirent sur Truk.
  • Opération C. Raids aéronavals dans l'Océan Indien en mars-avril 1942.
  • Appareille de Truk le 10 août 1942. Escorte le pétrolier Genyo Maru. Arrive à Rabaul le 14 août.
  • Appareille de Truk le 4 novembre 1942. Escorte les porte-avions Shokaku, Zuikaku et Zuiho, les croiseurs lourds Chikuma, Kumano et Myoko, accompagné des destroyers Akigumo, Akizuki, Arashi, Hatsukaze, Isokaze, Maikaze, Nowaki, Tanikaze, Tokitsukaze et Urakaze. Arrive à Yokosuka le 10 novembre.
  • Dans le cadre de l'opération "MU", renforcement de Wewak, appareille de Truk le 16 décembre 1942. Escorte un convoi de troupes, accompagné du porte-avions Junyo, du croiseur léger Agano et du sister-ship Isokaze. Juste avant midi le 17 décembre, la formation faisant route au sud-ouest est repérée par l'USS Sculpin (capitaine de corvette L. Henry Chappell) qui ne peut l'approcher à moins de 9 milles. Le 18 décembre peu avant minuit, le Sculpin est détecté en surface par le radar du Junyo. Les destroyers ouvrent le feu à 5 000 mètres l'obligeant à plonger. Ensuite, le groupe opère en mer de Bismarck avant d'être de retour à Truk le 20 décembre.
  • Appareille de Rabaul le 5 janvier 1943. Escorte les transports Brazil Maru, Chifuku Maru, Clyde Maru, Myoko Maru et Nichiryu Maru à bord desquels sont embarqués des renforts appartenant à la 51° division de l'IJA, accompagné des destroyers Isokaze, Maikaze, Tanikaze et Urakaze.
Le 7 janvier, le convoi est attaqué par un vol de bombardiers de l'USAAF. Myoko Maru (voir note 1) et Nichiryu Maru sont coulés.
Le 8 janvier, le convoi arrive à Lae. Il est de nouveau attaqué pendant les opérations de débarquement.
Le 12 janvier, le convoi est de retour à Rabaul.
  • En réponse à la reconquête américaine des îles Aléoutiennes, appareille de Truk le 17 mai 1943. Escorte les cuirassés Musashi, Haruna et Kongo, les porte-avions Hiyo et Junyo, les croiseurs Tone et Chikuma, accompagné des destroyers Ariake, Hatsuzuki, Niizuki, Shigure, Suzukaze, Suzutsuki, Tanikaze, Umikaze. Le Musashi rapatrie les cendres de l'amiral Isoroku Yamamoto. Arrive en baie de Tokyo le 22 mai.
    La Flotte est rejointe par les porte-avions Shokaku, Zuikaku, Zuiho, les croiseurs légers Agano, Oyodo d'une part, et par les croiseurs lourds Kumano, Mogami, Suzuya d'autre part, tous venant de Tokuyama.
Le 17, le convoi filant 20 nœuds est signalé par l'USS Flying Fish.
Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS Spearfish. Arrive à Truk le même jour.
  • Le 22 juin 1943, appareille de Truk. Escorte les croiseurs Isuzu et Naka, accompagné du destroyer Tanikaze. Le 25 juin les SNLF sont débarquées à Nauru. De retour à Truk le 28 juin.
  • Sous le commandement du contre-amiral Shoji Nishimura, appareille de Rabaul, le 18 juillet 1943 à 21:50, un Tokyo Express ayant pour mission secondaire le renforcement en troupes et munitions de Vella Lavella et pour mission principale un combat de nuit contre les croiseurs américains éventuellement rencontrés. Il se compose des croiseurs lourds Chokai, Kumano et Suzuya (navire-amiral), escortés du 3ème escadron de destroyers : croiseur léger Sendai, destroyers Hamakaze, Kiyonami, Yugure et Yukikaze, sous le commandement du capitaine de vaisseau Matsuji Ijuin; les troupes étant embarquées sur les unités de DesDiv30 : destroyers Mikazuki, Minazuki et Matsukaze, commandée par le capitaine de vaisseau Tsuneo Orita.
le 19 juillet à 19:05, une attaque aérienne de bombardiers-torpilleurs est repoussée. Kumano et Chokai subissent des dégâts légers causés par des bombes de 2 000 livres tombées à proximité. A 21:00, aucune force de surface ennemie n'ayant été détectée, le débarquement des renforts s'effectue comme prévu.
le 20 juillet vers 00:10, le groupe de combat est attaqué par 6 B-25 Mitchell venant de Guadalcanal. Ne s'attendant pas à une attaque de nuit, dans le camp japonais la surprise est totale. A 00:34, Yugure est frappé et coule. La force nipponne se replie sur Rabaul laissant Kiyonami sur les lieux rechercher les survivants.
A 05:20, une nouvelle attaque coule Kiyonami.
Nishimura et son escadre arrivent à Rabaul le 21 juillet.
  • Appareille de Rabaul le 17 août 1943, accompagné des destroyers Shigure, Isokaze et Sazanami, des chasseurs de sous-marins CH-5 et CH-12 en vue de l'évacuation de Kolombangara. Bataille d'Horaniu. Le 18 peu après minuit, le Tokyo Express est attaqué par le TG 36-1, commandé par le capitaine de vaisseau Thomas J. Ryan. L'engagement fera peu de victimes, les japonais réussissent à ré-embarquer 9 000 fantassins.
  • Appareille de Kure le 3 novembre 1943. Escorte le croiseur lourd Kumano. Arrive à Truk le 8 novembre.
  • Appareille de Truk le 27 décembre 1943. Escorte les porte-avions Hiyo et Ryuho, accompagné des destroyers Hibiki et Inazuma. Arrive à Kure le 2 janvier 1944.
  • Suite à des rapports d'intenses activités sous-marines dans le secteur, appareille de Palau le 16 février 1944. Escorte les cuirassés Fuso et Nagato, les croiseurs Suzuya, Kumano et Tone, en compagnie des destroyers Akizuki, Isokaze, Tanikaze, et Urakaze.
Le 20 février en mer de Chine méridionale, au nord-est de Singapour et peu après le coucher du soleil, l'escadre, qui voyage à 20 nœuds, est aperçue par l'USS Puffer (capitaine de corvette Frank G. Selby) qui ne peut attaquer. voir carte
Arrive à Lingga le 21 février.
  • Le 29 mars 1944 à 15:30, le cuirassé Musashi appareille de Palau escorté des destroyers Shiratsuyu, Michishio et Fujinami. A 17:44, alors qu'il vient de franchir la passe ouest, il est frappé à 20 pieds sous la ligne de flottaison par l'une des six torpilles lancées par l'USS Tunny (Capitaine de corvette John A. Scott). Le trou est si énorme que le navire embarque 3 000 tonnes d'eau de mer. Le cuirassé fait demi-tour et se replie au port pour examen des dégâts. Les destroyers Hamakaze, Isokaze, Tanikaze et Urakaze chargés d'accompagner le convoi jusqu'en haute mer contre-attaquent et lancent 38 charges de profondeur, mais Scott parvient à leur échapper.
  • Appareille de Kure le 8 juillet 1944. Convoie des transports de troupes et matériels pour Okinawa. Escorte les cuirassés Kongo et Nagato, le croiseur lourd Mogami, le croiseur léger Yahagi, accompagné des destroyers Isokaze, Kishinami, Naganami, Okinami, Samidare, Shimakaze, Shimotsuki et Urakaze. Arrive à Okinawa le 10 juillet, et repart le jour-même. Rallie Lingga le 20 juillet, après une escale à Manille du 14 au 17 juillet.
  • Appareille de Kure le 23 septembre 1944. Escorte les cuirassés Fuso et Yamashiro, accompagné des destroyers Isokaze, Urakaze et Yukikaze.
Le 24 septembre à 07:16 au sud de Ryukyu par 29°30'N - 129°15'E voir carte, l'USS Plaice (capitaine de corvette Clyde B. Stevens) aperçoit deux cuirassés classe Fuso sortant de la brume et lance 6 torpilles dont 5 explosent sur trajectoire, la 6ème se perd.
Le 26 septembre à 12:40 à l'ouest du détroit de Luçon par 20°44'N - 118°13'E voir carte, l'USS Pomfret (capitaine de frégate Frank C. Acker) aperçoit les cuirassés mais ne peut attaquer en raison de leur vitesse de 20 nœuds en zigzags.
Le 27 septembre à 05:32 en mer de Chine par 15°40'N - 117°18'E voir carte, l'USS Flasher (capitaine de Reuben T. Whitaker) aperçoit BatDiv2 mais sa position ne lui permet pas d'effectuer une attaque.
Le 29 septembre, l'escadre arrive à Brunei où les troupes de l'IJA, entassées jusque sur les ponts des cuirassés, sont débarquées. Repart de Brunei le 30 septembre pour arriver à Singapour le 2 octobre à 14:00.
Arrive à Lingga le 4 octobre.
Accompagné du Kiyoshimo, appareille de Cavite le 27 octobre 1944 avec un équipage de réparation d'urgence. Arrive à Coron Bay le jour même, puis rallie Brunei le 29 octobre.
  • Afin de se prémunir des raids aériens, appareille de Brunei, pour les îles Pratas, le 8 novembre 1944 à 03:00. Escorte les cuirassés Haruna, Kongo, Yamato et Nagato, accompagné du croiseur léger Yahagi, des destroyers Isokaze, Urakaze et Yukikaze. Arrive à Manille le 9 novembre, dans la nuit. En repart le 10 novembre pour Brunei. L'escadre est renforcée du croiseur lourd Ashigara. Arrive à Brunei le 11 novembre, après une feinte de destination au passage du détroit de Balabac.
  • Appareille le 24 novembre 1944. Escorte le cuirassé Nagato en compagnie des destroyers Isokaze, et Yukikaze. Arrive à Yokosuka le 25 novembre.
  • Appareille de Yokosuka le 28 novembre 1944 à 13:30. Escorte le porte-avions Shinano, embarquant 50 avions-suicide MXY-7 Ohka et 6 vedettes-suicide Shinyo, en compagnie des destroyers Isokaze et Yukikaze. Le 29 novembre à 03:09, Shinano est frappé à tribord par quatre des six torpilles lancées par l'USS Archerfish (capitaine de frégate Joseph F. Enright). A 10.57, le porte-avions sombre par 33°07'N - 137°04'E voir carte. Les destroyers récupèrent 55 officiers et 933 officiers-mariniers et marins et arrivent à Kure le 30 novembre. L'équipage rescapé du Shinano sera mis au secret jusqu'en janvier 1945 sur l'île de Mitsuko-jima.
  • Appareille de Moji le 31 décembre 1944 à 08:20, au sein du convoi HI-87. Le 7 janvier 1945, les conditions météorologiques sont telles qu'il entre en collision avec un des pétroliers du convoi : Kaiho Maru. Hamakaze escorté par Isokaze rallie Mako (îles Pescadores) pour réparations en cale sèche.
  • Opération Ten-Go. Appareille de Tokuyama le 6 avril 1945. Escorte le cuirassé Yamato, accompagné du croiseur léger Yahagi, des destroyers Asashimo, Fuyuzuki, Hatsushimo, Isokaze, Kasumi, Suzutsuki et Yukikaze. Sortant du détroit de Bungo à 18 nœuds, l'escadre est signalée par les sous-marins USS Threadfin et USS Hackleback. Coulé le 7 avril 1945 par l'aéronavale au nord d'Okinawa.

Notes

  • Note 1 : Il s'agit du transport de l'IJA de 4 100 tonnes, lancé en 1939, à ne pas confondre avec Myoko Maru coulé par l'USS Drum le 17 juin 1943.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Hamakaze : Journal des mouvements

Outils personnels