Haruna

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
m (Etats de service)
(Etats de service)
 
Ligne 57 : Ligne 57 :
:Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS ''Spearfish''. Arrive à Truk le même jour.
:Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS ''Spearfish''. Arrive à Truk le même jour.
-
* Sortie d'interception d'un raid aéronaval US sur Wake. Appareille de Truk le 17 octobre 1943, accompagné des cuirassés '''[[Yamato]]''', '''[[Musashi]]''', '''[[Nagato]]''', '''[[Fuso]]''' et '''[[Kongo]]''', des porte-avions '''[[Shokaku]]''', '''[[Zuikaku]]''' et '''[[Zuiho]]''', des croiseurs '''[[Atago]]''', '''[[Chikuma]]''', '''[[Chokai]]''', '''[[Maya]]''', '''[[Mogami]]''', '''[[Suzuya]]''', '''[[Takao]]''', '''[[Tone]]''', '''[[Agano]]''', '''[[Noshiro]]''' et '''[[Oyodo]]''', des destroyers ''Akigumo'', ''Amatsukaze'', ''Hatsukaze'', ''Hatsuzuki'', ''Kazagumo'', ''Makinami'', ''Onami'', ''Suzukaze'', '''[[Suzutsuki]]''', ''Tanikaze'', ''Umikaze'', '''[[Urakaze]]''' et ''Wakatsuki''. Mazoute à Eniwetok du 19 au 23 octobre. Appareille le 23 et patrouille à la recherche des porte-avions américains à 250 miles au sud de Wake, sans les trouver. Arrive à Truk le 26 octobre.
+
* '''[[Opération Galvanic]]'''. Automne 1943.
* Appareille de Truk le 11 décembre 1943, accompagné de son sister-ship '''[[Kongo]]''', escorté des destroyers ''Maikaze'', '''[[Nowaki]]''' et ''Yamagumo''. Arrive à Sasebo le 16 décembre.
* Appareille de Truk le 11 décembre 1943, accompagné de son sister-ship '''[[Kongo]]''', escorté des destroyers ''Maikaze'', '''[[Nowaki]]''' et ''Yamagumo''. Arrive à Sasebo le 16 décembre.

Version actuelle en date du 27 juillet 2019 à 12:10

Cuirassé Haruna en 1934

Haruna est un volcan.
Cuirassé japonais classe Kongo. Le Haruna est lancé en 1913 et mis en service en 1915.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • 28 oct 1935 : Capitaine de vaisseau Jisaburo OZAWA, promu contre-amiral le 1 déc 1936.
  • 1 déc 1936 : Capitaine de vaisseau Seiichi ITO.
  • 15 nov 1937 : Capitaine de vaisseau Kenshiro OSHIMA.
  • 9 mars 1938 : Capitaine de vaisseau Junichi MIZUNO.
  • 15 juillet 1938 : Capitaine de vaisseau Risaburo FUJITA.
  • 18 juin 1939 : Capitaine de vaisseau Shoji NISHIMURA.
  • 1 nov 1940 : Capitaine de vaisseau Susumu KIMURA.
  • 20 août 1941 : Capitaine de vaisseau Tamotsu TAKAMA, promu contre-amiral le 1 mai 1942.
  • 20 mai 1942 : Capitaine de vaisseau Keishi ISHII, promu contre-amiral le 1 mai 1943.
  • 14 juin 1943 : Capitaine de vaisseau Nobuei MORISHITA.
  • 25 janv 1944 : Capitaine de vaisseau Kazue SHIGENAGA, promu contre-amiral le 15 oct 1944.
  • 20 déc 1944 : Capitaine de vaisseau Matake YOSHIMURA.

Etats de service

  • Venant de Saiki Bay, le vice-amiral Nobutake Kondo à la tête de la IIème Flotte, arrive à Mako (îles Pescadores) le 2 décembre 1941. Elle est composée des cuirassés Haruna et Kongo, des croiseurs lourds Atago, Maya et Takao, des destroyers Akatsuki, Arashi, Hagikaze, Hatakaze, Hibiki, Maikaze, Michishio et Nowaki. Sa mission est de fournir une couverture éloignée aux opérations d'invasion de la Malaisie. Le 4 décembre, Maya est détaché de la IIème Flotte et affecté à la IIIème Flotte, force d'invasion des Philippines du nord.
  • Poursuite de la Force Z de la Royal Navy en décembre 1941.
  • Opération M. Invasion des Philippines en décembre 1941. Force de couverture aux débarquements du golfe de Lingayen.
  • Appareille de Cam Ranh Bay le 8 janvier 1942, accompagné du sister-ship Kongo, des croiseurs lourds Atago et Takao, escorté des destroyers Arashi, Hagikaze, Maikaze, Michishio et Nowaki. Arrive à Mako le 11 janvier. Le 14 janvier, appareille pour Palau, où il arrive le 18 janvier.
  • Invasion de l'Indonésie de janvier à mars 1942.
  • Après 3 mois à la mer, les équipages sont envoyés en permission. La 3ème division de cuirassés mouille à Staring Bay du 10 au 25 mars 1942.
  • Opération C. Raids aéronavals dans l'Océan Indien en mars-avril 1942.
  • Appareille de Kure le 6 septembre 1942, accompagné du cuirassé Kongo, escorté des destroyers Makinami et Naganami. Arrive à Truk le 10 septembre.
  • Appareille de Truk le 9 novembre 1942, en compagnie du sister-ship Kongo, du porte-avions Junyo, des croiseurs lourds Atago, Takao et Tone, escorté du croiseur léger Sendai, des destroyers Ayanami, Hatsuyuki, Shikinami, Shirayuki et Uranami. Groupe vice-amiral Kondo. Bataille de Guadalcanal. Force d'appui au groupe de bombardement du vice-amiral Abe, nouvellement promu. Après la perte par ce dernier des cuirassés Hiei et Kirishima, l'escadre de Kondo se retire à Truk où elle arrive le 18 novembre.
  • Appareille de Truk le 15 février 1943, accompagné du cuirassé Kongo, du porte-hydravions Nisshin, escorté du croiseur lourd Chokai, des destroyers Arashi, Onami et Shigure. Arrive à Sasebo le 20 février. Entre en révision jusqu'au 18 mars. Suite à la perte de Hiei et Kirishima, l'appareil à gouverner reçoit une protection en béton. Sont installées deux tourelles triples de 1" AA, ainsi qu'un radar type 21.
  • Appareille de Kure le 1 avril 1943 en compagnie du sister-ship Kongo, escorté par les destroyers Hagikaze et Urakaze. Arrive à Truk le 6 avril.
  • En réponse à la reconquête américaine des îles Aléoutiennes, la Flotte appareille de Truk le 17 mai 1943. Le Musashi rapatrie les cendres de l'amiral Isoroku Yamamoto, accompagné des cuirassés Haruna et Kongo, des porte-avions Hiyo et Junyo, des croiseurs lourds Tone et Chikuma, escorté des destroyers Ariake, Hamakaze, Hatsuzuki, Niizuki, Shigure, Suzukaze, Suzutsuki, Tanikaze, Umikaze. Arrive en baie de Tokyo le 22 mai.
    La Flotte est rejointe par les porte-avions Shokaku, Zuikaku, Zuiho, les croiseurs légers Agano, Oyodo d'une part, et par les croiseurs lourds Kumano, Mogami, Suzuya d'autre part, tous venant de Tokuyama.
Le 17, le convoi filant 20 nœuds est signalé par l'USS Flying Fish.
Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS Spearfish. Arrive à Truk le même jour.
  • Appareille de Truk le 11 décembre 1943, accompagné de son sister-ship Kongo, escorté des destroyers Maikaze, Nowaki et Yamagumo. Arrive à Sasebo le 16 décembre.
  • Appareille de Kure le 8 mars 1944, accompagné du sister-ship Kongo et du porte-avions Zuikaku, escorté du croiseur lourd Mogami et des destroyers Akigumo, Asagumo et Kazagumo. Arrive à Singapour le 15 mars.
  • Bataille de la mer des Philippines en juin 1944. Le 20 juin, Haruna est atteint par des bombes sur la tourelle n°4, le gaillard d'arrière et à la ligne de flottaison, mais peut donner encore 27 nœuds. Se retire à Okinawa d'où il repart le 22 juin pour Sasebo. Arrive à Sasebo le 24 juin et entre en cale sèche.
  • Appareille de Sasebo le 15 août 1944, escorté des destroyers Michishio, Nowaki et Yamagumo. Arrive à Lingga le 21 août.
  • Afin de se prémunir des raids aériens, appareille de Brunei, pour les îles Pratas, le 8 novembre 1944 à 03:00, accompagné des cuirassés Kongo, Yamato et Nagato, escorté du croiseur léger Yahagi et des destroyers Hamakaze, Isokaze, Urakaze, Yukikaze. Arrive à Manille le 9 novembre, dans la nuit. En repart le 10 novembre pour Brunei. L'escadre est renforcée du croiseur lourd Ashigara. Arrive à Brunei le 11 novembre, après une feinte de destination au passage du détroit de Balabac.
  • Appareille de Singapour le 29 novembre 1944, escorté des destroyers Hatsushimo et Kasumi. Le 1 décembre à 22:13, l'escadre, filant 18 nœuds, est détectée au radar par l'USS Cavalla (Capitaine de corvette Herman J. Kössler) par 11°16'N - 111°38'E. Ce dernier remonte le convoi à vitesse maximale et le lendemain à 01:11 identifie le cuirassé comme pouvant être le Yamato. A la fin de son approche, Kössler est en immersion périscopique et se voit contraint de plonger pour ne pas être éperonné par l'un des destroyers. Il lance 6 torpilles en tir instantané sur le cuirassé mais aucun coup au but n'est enregistré. Le 4 décembre à 22:46, Haruna est attaqué par un B-29, mais sans dommages. Arrive à Mako le 5 décembre vers 10:00.
  • Appareille de Mako le 6 décembre 1944, accompagné du porte-avions Junyo et escorté des destroyers Suzutsuki, Fuyuzuki et Maki. Le 8 décembre à minuit, la task force est attaquée par les sous-marins USS Sea Devil, USS Plaice et USS Redfish. Le Junyo est touché par trois torpilles. Le Maki est également endommagé par une torpille. A 04:00 Le groupe de combat japonais se réfugie dans les eaux peu profondes où les sous-marins américains ne peuvent pas se risquer.
  • Coulé par l'aviation lors de l'ultime raid contre le Japon le 28 juillet 1945, après trois attaques de 08:00 à 17:00.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Haruna : Journal des mouvements

Outils personnels