Invasion de l'île de Wake

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
m (Seconde tentative)
(Première tentative)
 
Ligne 11 : Ligne 11 :
Il est composé des transports de troupes ''Kongo Maru'' et ''Kinryu Maru'', armés de 450 [http://en.wikipedia.org/wiki/Special_Naval_Landing_Force Forces Spéciales de Débarquement Naval (SNLF)], escortés des croiseurs légers ''Tatsuta'', ''Tenryu'' et ''Yubari'', des destroyers '''[[Asanagi]]''', ''Hayate'', '''[[Kisaragi]]''', ''Mochizuki'', '''[[Mutsuki]]''', ''Oite'' et ''Yayoi'', ainsi que deux vieux classe '''[[Momi]]''' convertis en patrouilleurs.<br />
Il est composé des transports de troupes ''Kongo Maru'' et ''Kinryu Maru'', armés de 450 [http://en.wikipedia.org/wiki/Special_Naval_Landing_Force Forces Spéciales de Débarquement Naval (SNLF)], escortés des croiseurs légers ''Tatsuta'', ''Tenryu'' et ''Yubari'', des destroyers '''[[Asanagi]]''', ''Hayate'', '''[[Kisaragi]]''', ''Mochizuki'', '''[[Mutsuki]]''', ''Oite'' et ''Yayoi'', ainsi que deux vieux classe '''[[Momi]]''' convertis en patrouilleurs.<br />
Le même jour, 16 bombardiers japonais attaquent l'atoll détruisant au sol 8 des 12 chasseurs américains.<br />  
Le même jour, 16 bombardiers japonais attaquent l'atoll détruisant au sol 8 des 12 chasseurs américains.<br />  
-
Le 11 décembre à 07:24, les croiseurs arrivent sur zone et commencent le bombardement. Les américains font décoller leurs derniers chasseurs et ripostent. ''Hayate'' est le premier destroyer japonais coulé par deux coups directs tirés à {{formatnum:4000}} mètres d'une batterie côtière de l'île. '''[[Kisaragi]]''' est coulé par le capitaine aviateur Henry T. Elrod à 30 milles au sud-ouest de Wake par 18°55'N - 166°17'E. [http://gc.kls2.com/cgi-bin/gcmap?PATH=18.55N166.17E&MAP-STYLE=popup&ship=','emblemPop',497,294); voir la carte]. La défense américaine est si efficace qu'elle contraint le corps expéditionnaire à battre en retraite. Le croiseur ''Yubari'' est touché dans ses superstructures à 11 reprises.<br />
+
Le 11 décembre à 07:24, les croiseurs arrivent sur zone et commencent le bombardement. Les américains font décoller leurs derniers chasseurs et ripostent. ''Hayate'' est le premier destroyer japonais coulé par deux coups directs tirés à {{formatnum:4000}} mètres d'une batterie côtière de l'île. '''[[Kisaragi]]''' est coulé par le capitaine aviateur [https://en.wikipedia.org/wiki/Henry_T._Elrod Henry T. Elrod] à 30 milles au sud-ouest de Wake par 18°55'N - 166°17'E. [https://www.google.com/maps?ll=18.91667,166.28334&spn=30,30&q=18.91667,166.28334&hl=fr voir carte]. La défense américaine est si efficace qu'elle contraint le corps expéditionnaire à battre en retraite. Le croiseur ''Yubari'' est touché dans ses superstructures à 11 reprises.<br />
:Elrod reçu la médaille d'honneur du Congrès, à titre posthume, pour son héroïsme lors de la défense de l'île Wake. .<br />
:Elrod reçu la médaille d'honneur du Congrès, à titre posthume, pour son héroïsme lors de la défense de l'île Wake. .<br />
Kajioka se replie donc sur Kwajalein où il arrive le 13 décembre. En route, '''[[Asanagi]]''' est détaché et se rend à [http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_Truk Truk].
Kajioka se replie donc sur Kwajalein où il arrive le 13 décembre. En route, '''[[Asanagi]]''' est détaché et se rend à [http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_Truk Truk].

Version actuelle en date du 27 novembre 2017 à 16:48

Sommaire

Contexte

Située à moins de 2 000 milles du Japon, l'île de Wake, possession américaine, représente un danger dans le cadre des menées expansionnistes japonaises.
Disposant d'un aérodrome, elle représente aussi un futur point d'appui pour les conquêtes ultérieures.
Sa conquête entre donc dans les plans japonais, simultanément à l'attaque sur Pearl Harbor.
Elle est défendue par une garnison de 450 hommes, armés de 6 pièces de marine de 5", 18 obusiers de 105 mm type M2, 12 canons de 3" anti-aériens et d'une escadrille de 12 chasseurs F4F Wildcat.

Première tentative

Sous le commandement du contre-amiral Sadamichi Kajioka, un convoi d'invasion appareille de Kwajalein le 8 décembre 1941.
Il est composé des transports de troupes Kongo Maru et Kinryu Maru, armés de 450 Forces Spéciales de Débarquement Naval (SNLF), escortés des croiseurs légers Tatsuta, Tenryu et Yubari, des destroyers Asanagi, Hayate, Kisaragi, Mochizuki, Mutsuki, Oite et Yayoi, ainsi que deux vieux classe Momi convertis en patrouilleurs.
Le même jour, 16 bombardiers japonais attaquent l'atoll détruisant au sol 8 des 12 chasseurs américains.
Le 11 décembre à 07:24, les croiseurs arrivent sur zone et commencent le bombardement. Les américains font décoller leurs derniers chasseurs et ripostent. Hayate est le premier destroyer japonais coulé par deux coups directs tirés à 4 000 mètres d'une batterie côtière de l'île. Kisaragi est coulé par le capitaine aviateur Henry T. Elrod à 30 milles au sud-ouest de Wake par 18°55'N - 166°17'E. voir carte. La défense américaine est si efficace qu'elle contraint le corps expéditionnaire à battre en retraite. Le croiseur Yubari est touché dans ses superstructures à 11 reprises.

Elrod reçu la médaille d'honneur du Congrès, à titre posthume, pour son héroïsme lors de la défense de l'île Wake. .

Kajioka se replie donc sur Kwajalein où il arrive le 13 décembre. En route, Asanagi est détaché et se rend à Truk.

Seconde tentative

Les japonais tirent la leçon de cette première défaite. Le 16 décembre, ils détachent de la flotte rentrant de l' attaque sur Pearl Harbor, les porte-avions Soryu, Hiryu et leurs escortes (croiseurs lourds Chikuma et Tone, destroyers Urakaze et Tanikaze), afin d'appuyer une seconde tentative de débarquement.
Le 13 décembre, sous le commandement du contre-amiral Aritomo Goto la 6° division de croiseurs (CruDiv6) composée des croiseurs lourds Aoba (navire-amiral), Kako, Furutaka et Kinugasa, escortée des destroyers : Asanagi et Yunagi appareille de Truk, part à la rencontre du détachement aéronaval de Nagumo et arrive à Wake le 23 décembre, à 2:35 du matin.
Le 21 décembre le convoi d'invasion de Kajioka, rappareille de Kwajalein.
Après de durs combats, la garnison américaine se rend dans l'après-midi du 23 décembre.

Voir aussi

Bataille de l'atoll de Wake

Outils personnels