Maya

De WikiMs.

Version du 27 juillet 2019 à 12:12 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Croiseur lourd Maya

Maya est une montagne de la région de Kobe.
Croiseur lourd japonais de la classe Takao, lancé en 1930.

Sommaire

Commandements

  • 11 août 1941 : capitaine de vaisseau Shunsaki NABESHIMA.
  • 30 septembre 1942 : capitaine de vaisseau Takeji MATSUMOTO.
  • 16 octobre 1943 : capitaine de vaisseau Yoshiro KATO.
  • 26 décembre 1943 : capitaine de vaisseau Ranji OOE, promu contre-amiral à titre posthume.

Etats de service

  • Venant de Saiki Bay, l'amiral Nobutake Kondo à la tête de la IIème Flotte, arrive à Mako (îles Pescadores) le 2 décembre 1941. Elle est composée des cuirassés Haruna et Kongo, des croiseurs lourds Atago, Maya et Takao, des destroyers Akatsuki, Arashi, Hagikaze, Hatakaze, Hibiki, Maikaze, Michishio et Nowaki. Sa mission est de fournir une couverture éloignée aux opérations d'invasion de la Malaisie. Le 4 décembre, Maya est détaché de la IIème Flotte et affecté à la IIIème Flotte, force d'invasion des Philippines du nord.
  • Opération M. Invasion des Philippines en décembre 1941. Débarquements au golfe de Lingayen. Maya repart pour Mako le 23 décembre.
  • Appareille de Mako le 6 janvier 1942, escorté des destroyers Akatsuki et Hibiki. Arrive à Palau le 11 janvier.
  • En réponse au raid aérien de Doolittle sur Tokyo, appareille de Yokosuka le 19 avril 1942, accompagné des croiseurs lourds Atago et Takao. L'escadre patrouille jusqu'à 650 milles au large du Japon, sans succès, puis fait demi-tour et rallie à Yokosuka le 22 avril.
  • Sous le commandement du contre-amiral Kakuhi Kakuta, la Seconde Force Mobile appareille de Mutsu Bay le 28 juin 1942. Elle est composée des porte-avions Junyo, Ryujo, Zuikaku et Zuiho, des croiseurs lourds Maya et Takao, escortée des destroyers Shiokaze et Urakaze. En mer, l'amiral est rejoint par les 5ème et 21ème divisions de croiseurs, escortées de 13 destroyers. La flotte couvre le second convoi de renforcement à Kiska (Aléoutiennes), patrouille sur zone en prévision d'une contre-attaque sous-marine américaine jusqu'au 7 juillet. Rallie Yokosuka le 16 juillet.
  • Afin de renforcer la VIII° Flotte de l'amiral Mikawa décimée depuis les lourdes pertes de l'automne, appareille de Truk le 3 novembre 1942, accompagné du croiseur lourd Suzuya, escorté des destroyers Hayashio, Kagero, Kawakaze, Kazagumo, Makigumo, Makinami, Naganami, Suzukaze, Takanami, Umikaze et Yugumo. Arrive à Shortland Islands le 5 novembre.
  • Sous le commandement de l'amiral Nishimura, appareille de Buin (Bougainville) le 13 novembre 1942 pour la Bataille de Guadalcanal, en compagnie du croiseur lourd Suzuya, du croiseur léger Tenryu, escorté des destroyers Kazagumo, Makigumo, Michishio et Yugumo. Le 14 novembre de 01:30 à 02:00, Maya et Suzuya bombardent l'aérodrome d'Henderson Field, aidés en cela par les fusées à parachute au magnésium larguées par l'hydravion du Chokai. 989 obus de 8 pouces seront tirés. L'escadre se retire sur Shortland lorsqu'elle est attaquée par l'USS Flying Fish (Capitaine de corvette Robert G. Donaho) qui lance 6 torpilles sur un croiseur mais le manque. Avarié par l'aviation de l'USS Enterprise à 09:30.
  • Appareille de Truk le 30 décembre 1942, escorté du destroyer Umikaze. Arrive à Yokosuka le 5 janvier 1943. Entre en cale sèche du 8 au 16 janvier pour réparations et remise à niveau.
  • Appareille de Yokosuka le 15 septembre 1943 en mission de transport de troupes, accompagné du sister-ship Chokai, escorté des destroyers Naganami et Shimakaze. Arrive à Truk le 20 septembre. En repart le 22 septembre (sans Naganami). Débarque les troupes à Rabaul le 25 et de retour à Truk le 27 septembre.
  • Suite à la bataille de l'impératrice Augusta, appareille de Truk le 3 novembre 1943, pour attaquer les forces américaines renforçant leur débarquement à Bougainville, accompagné des croiseurs lourds Atago, Chikuma, Chokai, Mogami Suzuya et Takao, du croiseur léger Noshiro, des pétroliers Nissho Maru et Nichiei Maru, escorté des destroyers Amatsukaze, Fujinami, Hayanami, Shimakaze, Suzunami et Tamanami. L'escadre est commandée par l'amiral Takeo Kurita. Le 4 novembre, à 180 milles à l'ouest de Kavieng, les pétroliers sont avariés par une attaque aérienne et rentrent à Truk. Chokai, Amatsukaze et Suzunami sont détachés pour le retour à Truk. Arrive à Rabaul le 5 novembre.
  • Raid aéronaval sur Rabaul le 5 novembre 1943. Maya est touché par une bombe au niveau de la salle des machines n°3, tuant 70 hommes d'équipage.
  • Appareille de Rabaul le 11 novembre 1943, accompagné du croiseur léger Noshiro, du navire-atelier pour sous-marins Chogei, escorté des destroyers Fujinami, Hayanami, Kazagumo, Samidare et Wakatsuki. Le 13 novembre, deux destroyers sont détachés pour renforcer la protection ASM sur le croiseur léger Agano, torpillé la veille par l'USS Scamp. Arrive à Truk le 14 novembre.
  • Appareille de Truk le 30 novembre 1943. Escorte les porte-avions Zuiho, Chuyo et Unyo, accompagné des destroyers Akebono, Sazanami, Urakaze et Ushio.
Le 4 décembre le Chuyo est torpillé et coulé à 32°30'N - 143°40'E par l'USS Sailfish (Capitaine de frégate R.E.M. Ward). voir carte. Arrive à Yokosuka le 5 décembre.
  • Entre en réparations le 21 décembre 1943. Reçoit des modifications qui le transforment en croiseur anti-aérien : la tourelle n°3 de 8 pouces est supprimée au profit de 13 tourelles triples de 1 pouce et 6 tourelles doubles de 5 pouces AA. Reçoit également 4 affûts quadruples lance-torpilles et un radar type 22. Les travaux sont achevés le 9 avril 1944 et portent le déplacement du Maya à 13 140 tonnes.
  • Appareille de Kure chargé de troupes le 20 avril 1944. Escorte le cuirassé Yamato, en compagnie des destroyers Shimakaze, Yukikaze et de deux autres destroyers. Débarque les troupes à Manille le 28 avril, puis arrive à Lingga le 1 mai.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Maya : Journal des Mouvements

Outils personnels