Nachi

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
m (Etats de service)
(Etats de service)
 
Ligne 32 : Ligne 32 :
* Appareille de Yokosuka le 29 juin 1944, accompagné du croiseur lourd '''[[Ashigara]]''', escorté des destroyers ''Akebono'', '''[[Kasumi]]''', ''Shiranuhi'' et '''[[Ushio]]'''. Arrive à Ominato le 1 juillet.
* Appareille de Yokosuka le 29 juin 1944, accompagné du croiseur lourd '''[[Ashigara]]''', escorté des destroyers ''Akebono'', '''[[Kasumi]]''', ''Shiranuhi'' et '''[[Ushio]]'''. Arrive à Ominato le 1 juillet.
-
* Appareille de Ominato le 31 juillet 1944, accompagné du croiseur lourd ''Ashigara'', escorté des destroyers ''Akebono'', '''[[Kasumi]]''', ''Shiranuhi'' et '''[[Ushio]]'''. Arrive à Kure le 2 août.
+
* Appareille de Ominato le 31 juillet 1944, accompagné du croiseur lourd '''[[Ashigara]]''', escorté des destroyers ''Akebono'', '''[[Kasumi]]''', ''Shiranuhi'' et '''[[Ushio]]'''. Arrive à Kure le 2 août.
* En septembre 1944, sont montés 2 tourelles double type 96 de 25 mm AA et 20 canons simples du même calibre. En octobre, '''[[Nachi]]''' un radar de recherche aérienne type 13.
* En septembre 1944, sont montés 2 tourelles double type 96 de 25 mm AA et 20 canons simples du même calibre. En octobre, '''[[Nachi]]''' un radar de recherche aérienne type 13.

Version actuelle en date du 4 octobre 2018 à 20:45

Nachi est une montagne de la province de Kii.
Classe de croiseur lourd japonais de 13 000 tonnes. Après l'expérience plutôt malheureuse avec les Aoba et Furutaka, les recettes foireuses pour diminuer le poids des croiseurs furent enfin abandonnées. Ces quatre excellents navires, armés de canons de 8 pouces, biens protégés et rapides, furent refondus au début du conflit. Naturellement, ce ne fut qu'en trichant amplement sur le déplacement prévu dans le traité de Washington. Toutes les unités de cette classe furent détruites.
Le Nachi est lancé en 1927, mis en service en novembre 1928, refondu en 1941.

Sommaire

Caractéristiques

Longueur : 204 m. Tirant d'eau : 5,90 m. Vitesse : 35,5 nœuds. Equipage : 773 hommes.
Blindage de ceinture : 102 mm. Armement principal : 5 x 2 canons de 8 pouces et 4 x 2 de 5 pouces, 16 tubes lance-torpilles de 24 pouces.

Commandements

  • 20 août 1941 : capitaine de vaisseau Takahiko KIYOKA, promu contre-amiral, à bord, le 11 novembre 1942.
  • 16 novembre 1942 : capitaine de vaisseau Akira SONE.
  • 10 septembre 1943 : capitaine de vaisseau Shiro SHIBUYA.
  • 20 août 1944 : capitaine de vaisseau Enpei KANOOKA, promu contre-amiral à titre posthume.

Etats de service

  • Opération M. Invasion des Philippines en décembre 1941. Débarquements à Legazpi, Davao et Jolo.
  • Invasion de l'Indonésie de février à mars 1942.
  • Appareille de Sendaï le 28 juin 1942, en compagnie des croiseurs lourds Haguro, Myoko, des croiseurs légers Abukuma, Kiso et Tama, escorté des destroyers Akigumo, Arashi, Asagumo, Hagikaze, Kazagumo, Maikaze, Makigumo, Minegumo, Natsugumo, Nowaki, Sazanami, Ushio et Yugumo. L'escadre de croiseurs rejoint la seconde Force Mobile de l'amiral Kakuta couvrir le second convoi de renforcement à Kiska (Aléoutiennes), patrouille sur zone en prévision d'une contre-attaque sous-marine américaine jusqu'au 7 juillet. Rallie Yokosuka le 16 juillet.
  • Appareille de Ominato (Mutsu Bay) le 19 juin 1944, accompagné du croiseur lourd Ashigara, escorté des destroyers Akebono, Kasumi, Shiranuhi et Ushio. Arrive à Yokosuka le 21 juin.
  • Appareille de Yokosuka le 29 juin 1944, accompagné du croiseur lourd Ashigara, escorté des destroyers Akebono, Kasumi, Shiranuhi et Ushio. Arrive à Ominato le 1 juillet.
  • Appareille de Ominato le 31 juillet 1944, accompagné du croiseur lourd Ashigara, escorté des destroyers Akebono, Kasumi, Shiranuhi et Ushio. Arrive à Kure le 2 août.
  • En septembre 1944, sont montés 2 tourelles double type 96 de 25 mm AA et 20 canons simples du même calibre. En octobre, Nachi un radar de recherche aérienne type 13.
  • Sous le commandement du vice-amiral Kiyohide Shima, appareille de Kure le 14 octobre 1944, accompagné du croiseur lourd Ashigara, du croiseur léger Abukuma escorté des destroyers Akebono, Hatsuharu, Hatsushimo, Kasumi, Shiranuhi, Ushio et Wakaba. Le 15 à 03:00, dans le détroit de Bungo, l'escadre est aperçue par l'USS Besugo à 7 500 mètres, hors de portée d'interception et signalée à ComSubPac. Arrive à Amami-Oshima le 16 octobre.
  • Coulé par l'aviation de l'USS Lexington et USS Ticonderoga en baie de Manille le 5 novembre 1944, selon le rapport officiel de l'US Navy.

Une autre version de la fin du croiseur Nachi

Après sa collision avec le Mogami, Nachi doit retourner au Japon pour des réparations majeures. Avant d'appareiller de Manille, il embarque 100 tonnes de lingots d'or, issus de pillages, et remorque un chaland chargé de pièces d'or et d'argent, de diamants et de pierres précieuses. Au milieu de la baie, le croiseur est délibérément torpillé par un sous-marin japonais, à l'affût. Tous les membres d'équipage sont mitraillés dans l'eau, afin d'éliminer les témoins. Il était prévu que la cargaison volée soit récupérée après la guerre. A cette époque, les Japonais pensaient que la guerre s'achèverait sur une négociation et que les Américains céderaient les Philippines au Japon en échange d’un cessez-le-feu.
En 1975, une première tentative pour retrouver l'épave n'a pas abouti. Une seconde tentative financée, à titre personnel, par le président-dictateur philippin Ferdinand Marcos aurait permis, selon de nombreuses sources, de récupérer le trésor pour un montant de 6.000.000.000 $ de l'époque, mis ensuite à l'abri dans des banques suisses. Une partie de ces avoirs aurait été promise d'être restituée au gouvernement philippin en 2003, pour 1,6 milliards de dollars.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Nachi : Journal des mouvements

Outils personnels