Opération C

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
(Contexte)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
== Contexte ==
== Contexte ==
-
En parallèle de l'invasion du sud-est asiatique, les plans japonais prévoyaient la conquête de Madagascar et notamment de [https://fr.wikipedia.org/wiki/Antsiranana Diego-Suarez] pour en faire une base sous-marine. Adolf Hitler avait émis un avis défavorable au projet, redoutant une réaction du gouvernement Pétain. Les Japonais lancèrent donc un ballon d'essai sous la forme d'un raid dans l'Océan Indien pour tester les réactions britanniques et françaises.
+
En parallèle de l'invasion du sud-est asiatique, les plans japonais prévoyaient la conquête de Madagascar et notamment de [https://fr.wikipedia.org/wiki/Antsiranana Diego-Suarez] pour en faire une base sous-marine. Adolf Hitler avait émis un avis défavorable au projet, redoutant une réaction du gouvernement Pétain. Les Japonais lancèrent donc un ballon d'essai sous la forme d'un raid dans l'Océan Indien pour tester les réactions britanniques et françaises.<br />
 +
L'objectif assigné à l'amiral de la flotte est Ceylan et l'attaque des ports britanniques de [https://fr.wikipedia.org/wiki/Colombo Colombo] et [https://fr.wikipedia.org/wiki/Trinquemalay Trincomalee].
== La force principale ==
== La force principale ==

Version actuelle en date du 22 août 2019 à 15:07

Le porte-avions Akagi à Staring Bay le 26 mars 1942

Sommaire

Contexte

En parallèle de l'invasion du sud-est asiatique, les plans japonais prévoyaient la conquête de Madagascar et notamment de Diego-Suarez pour en faire une base sous-marine. Adolf Hitler avait émis un avis défavorable au projet, redoutant une réaction du gouvernement Pétain. Les Japonais lancèrent donc un ballon d'essai sous la forme d'un raid dans l'Océan Indien pour tester les réactions britanniques et françaises.
L'objectif assigné à l'amiral de la flotte est Ceylan et l'attaque des ports britanniques de Colombo et Trincomalee.

La force principale

Sous le commandement du vice-amiral Chuichi Nagumo, la 1ère Flotte aéronavale appareille de Staring Bay le 27 mars 1942.
Elle se compose des cuirassés Haruna, Hiei, Kirishima, Kongo, des porte-avions Akagi, Hiryu, Shokaku, Soryu, Zuikaku, des croiseurs lourds Chikuma, Tone, du croiseur léger Abukuma et escorté des destroyers Arare, Hamakaze, Isokaze, Kagero, Kasumi, Shiranuhi, Tanikaze et Urakaze. Elle est accompagnée des 1° et 2° groupes de ravitaillement, composés des pétroliers Kenyo Maru, Kokuyo Maru, Kyoei Maru, Kyokuto Maru, Shinkoku Maru et Toei Maru.
L'USS Sculpin, en patrouille, signale l'appareillage de la Flotte aéronavale.

La force mobile

Sous le commandement du vice-amiral Jisaburo Ozawa, appareillent de Mergui, Birmanie le 1 avril 1942 à 11:00 les croiseurs lourds Chokai, Kumano, Mikuma, Mogami et Suzuya, le croiseur léger Yura, le porte-avions Ryujo, escortés des destroyers Amagiri, Asagiri, Shiokaze, Shirakumo et Yugiri.

La force de couverture

Afin d'assurer la protection de la zone ouest de la mer d'Andaman, le croiseur léger Sendai appareille de Port-Blair le 3 avril 1942. Il est accompagné des destroyers Ayanami, Fubuki, Hatsuyuki, Isonami, Murakumo, Shirayuki et Uranami. La mission accomplie, il rallie Singapour le 11 avril. Repart de Singapour le 13 avril pour Sasebo, via Cam Ranh Bay. Arrive au Japon le 22 avril.

Les raids de la force mobile

  • Le 4 avril, dans le golfe du Bengale les croiseurs de la force mobile coulent les cargos britanniques Silksworth et Indora.
  • Le 5 avril à 20:30, la force mobile se scinde en trois groupes :
    • au nord Kumano, Suzuya et Shirakumo sous le commandement du contre-amiral Takeo Kurita,
    • au centre Chokai, Yura, Ryujo, Asagiri, Shiokaze,Yugiri sous le commandement d'Ozawa,
    • au sud Mogami, Mikuma et Amagiri.
  • Le 6 avril, le groupe nord coule le cargo américain Exmoore, et les britanniques Autoclycus, Malda, Shinkuang, par 19°N-86°E. voir carte
Le groupe centre coule le cargo américain Bienville, et les britanniques Dardanus et Ganara, avec l'aviation du Ryujo. A 25 milles au sud de Vizagapatam, Chokai coule le cargo britannique Ganges et l'américain Selma City. A 14 milles à l'est de Calingapatam, Yura et Yugiri coulent les cargos hollandais Batavia et Banjoewangi et l'anglais Taksang.
Le groupe sud coule le tanker Elsa, et les cargos Dagfred et Hermod, tous norvégiens, à 15 milles du phare de Sacramento.
Entre le 6 et le 9 avril, la force mobile coule encore une vingtaine de navire de commerce.
On a estimé à plus de 100 000 tonnes le tonnage coulé par l'escadre d'Ozawa.

Les raids de la force principale

  • Le 5 avril, un raid aérien est lancé sur Colombo à la suite duquel seront coulés l'antique destroyer HMS Tenedos et le croiseur marchand armé HMS Hector. Dans l'après-midi, Nagumo ordonne un cap au sud-est espérant trouver la flotte de l'amiral James Somerville, mais sans succès.
  • Le 9 avril à 6:00, un second raid est lancé sur Trincomalee, mais le port est vide. Après avoir fait demi-tour, la flotte japonaise coule le vieux porte-avions léger HMS Hermes, la corvette HMS Hollyhock, le pétrolier HMS British Sergeant et le navire-atelier HMS Athelstane.
  • Le 10 avril, la Flotte patrouille au nord-est de Ceylan pendant 36 heures à la recherche de proies puis s'engage sur le chemin du retour par le détroit de Malacca qu'elle franchit à marche forcée pendant la nuit.

Le retour

  • Ozawa et la force de couverture rallient Singapour le 11 avril. Ravitaille auprès du pétrolier Toho Maru.
  • Le 13 avril, Nagumo entre en mer de Chine du sud et rallie Mako le 18 avril.
  • Le même jour, en réponse au raid de Doolittle sur Tokyo, la Flotte reçoit l'ordre de rechercher les porte-avions américains. Après avoir patrouillé sans succès, elle double les îles Bonin, reprend la route du Japon et arrive à Hashira-jima le 23 avril.

Voir aussi

Sources

Outils personnels