Yamato

De WikiMs.

Version du 27 juillet 2019 à 10:15 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Yamato lors des essais de vitesse

Yamato (ancien nom du Japon).
Classe de cuirassé japonais de 65 000 tonnes. Il s'agit des plus gros navires de ce type jamais construits. Initialement, trois unités étaient commandées. Deux furent mises en service, la troisième, le Shinano, fut transformée en porte-avions lorsque les japonais réalisèrent l'inutilité de ce type de vaisseau. En fait, ils furent peu utilisés pour leurs capacités offensives durant le conflit mais, en revanche, attaqués pendant les transits.
Les deux unités de cette classe furent détruites par l'aéronavale américaine.
Le Yamato est lancé en 1940 et mis en service en décembre 1941.


L’amiral Isoroko Yamamoto, disait qu'il y avait trois grandes folies dans les entreprises humaines : la Grande Muraille de Chine, les pyramides et les cuirassés de la classe Yamato.

Sommaire

Caractéristiques

Longueur : 263 m. Tirant d'eau : 10,40 m. Vitesse : 27 nœuds. Equipage : 2 500 hommes.
Blindage de ceinture : 409 mm. Armement principal : 9 canons de 18 pouces, 12 de 6 pouces et 12 de 5 pouces.

Equipement radar

Commandements

  • 5 sept 1941 : Capitaine de vaisseau Shutoku MIYAZATO, promu contre-amiral le 15 oct 1941.
  • 1 nov 1941 : Capitaine de vaisseau Gihachi TAKAYANAGI, promu contre-amiral le 1 mai 1942.
  • 17 déc 1942 : Capitaine de vaisseau Chiaki MATSUDA, promu contre-amiral le 1 mai 1943.
  • 7 sept 1943 : Capitaine de vaisseau Takeji ONO, promu contre-amiral (date inconnue).
  • 25 janv 1944 : Capitaine de vaisseau Nobuei MORISHITA, promu contre-amiral le 15 oct 1944.
  • 25 nov 1944 : Capitaine de vaisseau Kosaku ARUGA, double promu contre-amiral et vice-amiral à titre posthume en avril 1945.

Etats de service

  • Navire-amiral de la Flotte Combinée en février 1942.
  • Appareille de Kure le 15 mai 1942, accompagné des autres cuirassés de la BatDiv1 : Mutsu et Nagato pour 3 jours d'exercices en mer Intérieure avec la CruDiv7 : Kumano, Mikuma, Mogami et Suzuya. Rallie Hashirajima le 18 mai.
  • Yamato ne participe pas à la campagne des Salomon. La raison invoquée par l'amiral Yamamoto est qu'il ne veut pas risquer le plus grand cuirassé du monde dans les eaux peu profondes et à peu près inexplorées de Guadalcanal. En fait, le navire-amiral va servir d'hôtel du 29 août 1942 au 8 mai 1943. A partir du 9 septembre, il est ancré à Dublon. Le 1 novembre 1942, un dîner est donné à bord pour tous les commandants stationnés à Truk pour fêter la victoire de la bataille des îles Santa Cruz.
  • Le 8 mai 1943, appareille de Truk accompagné des porte-avions Chuyo, Unyo et Taiyo, des croiseurs lourds Myoko et Haguro, escorté des destroyers Akebono, Hatsuyuki, Naganami, Samidare, Ushio et Yugure. Arrive à Yokosuka le 13 mai, puis repart le jour-même pour Kure (escortes inconnues). Entre en cale sèche pour inspection et réparations. En juillet, reçoit un radar air-surface type 21 de 3ème génération, 12 canons AA de 25 mm et une protection additionnelle sur les tourelles de 155 mm. Retourne à Yokosuka début août.
  • Appareille de Yokosuka le 17 août 1943. Convoie des troupes et du matériel, accompagné des cuirassés Fuso et Nagato, des croiseurs Atago et Takao, du porte-avions Taiyo et escorté des destroyers Ushio, Akigumo, Yugumo, Amatsukaze, Hatsukaze, Umikaze et Suzukaze. Arrive à Truk le 23 août.
  • Appareille de Truk le 12 décembre 1943, accompagné du porte-avions Shokaku, escorté des destroyers Akigumo, Kazagumo et Tanikaze. Arrive à Yokosuka le 17 décembre.
  • Appareille de Yokosuka le 20 décembre 1943, escorté des destroyers Tanikaze et Yamagumo. Torpillé par l'USS Skate (capitaine de frégate Eugène B. McKinney) le 25 décembre 1943 à 180 miles au nord-est de Truk voir carte. Rallie Truk, le jour même, pour les réparations d'urgence.
  • Appareille de Truk le 10 janvier 1944, escorté des destroyers Michishio, Asagumo et Fujinami. Le 11 janvier à 18:00, le cuirassé est repéré par l'USS Halibut (capitaine de frégate J. "Pete" Galantin) qui ne peut l'attaquer. Le 14 janvier à 23:30, l'USS Batfish (capitaine de corvette Wayne R. Merrill) capte la formation au radar, mais la distance est trop grande pour une attaque. Le 15 janvier à 07:10, l'USS Sturgeon (capitaine de corvette Charleton L. Murphy) détecte de forts bruits d'hélices au gisement 105 vrai. La formation passe à 11 000 mètres, hors de portée, à 24 nœuds. Arrive à Kure le 16 janvier. Entre à la cale sèche n°4. Deux tourelles triples de 6" sont remplacées par 3 tourelles doubles de 5" AA. 8 tourelles triples de 1" AA sont ajoutées, ainsi que 26 simples et de nombreuses protections pour leurs servants. Un radar de recherche aérienne type 13 est monté ainsi que le radar type 22, Mod. 4. Reçoit le détecteur IR de type 2 d'identification ami/ennemi et le détecteur de radar multiples E27, copié du modèle allemand FuMB 1 Metox R.600.
  • Appareille de Kure, chargé de troupes le 20 avril 1944, escorté du croiseur Maya, des destroyers Shimakaze, Yukikaze et de deux autres destroyers. Débarque les troupes à Manille le 28 avril, puis arrive à Lingga le 1 mai.
  • Appareille de Kure le 8 juillet 1944, accompagné du sister-ship Musashi, escorté des croiseurs lourds Atago, Chikuma, Chokai, Kumano, Maya, Takao, Tone et Suzuya, du croiseur léger Noshiro et des destroyers Akishimo, Asashimo, Fujinami, Hamanami, Hayashimo, Okinami, et Shigure. Arrive à Lingga le 16 juillet. Effectue des manœuvres avec les unités sur place pendant 3 mois.
  • Afin de se prémunir des raids aériens, appareille de Brunei, pour les îles Pratas, le 8 novembre 1944 à 03:00, accompagné des cuirassés Haruna, Kongo et Nagato, escorté du croiseur léger Yahagi et des destroyers Hamakaze, Isokaze, Urakaze, Yukikaze. Arrive à Manille le 9 novembre, dans la nuit. En repart le 10 novembre pour Brunei. L'escadre est renforcée du croiseur lourd Ashigara. Arrive à Brunei le 11 novembre, après une feinte de destination au passage du détroit de Balabac.
  • Avarié par l'aéronavale dans le port de Kure en mars 1945.
  • Opération Ten-Go. Appareille de Tokuyama le 6 avril 1945, escorté du croiseur léger Yahagi, des destroyers Asashimo, Fuyuzuki, Hamakaze, Hatsushimo, Isokaze, Kasumi, Suzutsuki et Yukikaze. Sortant du détroit de Bongo à 18 nœuds, l'escadre est signalée par les sous-marins USS Threadfin et USS Hackleback. Coulé le 7 avril 1945 par l'aéronavale au nord d'Okinawa.

Sister-ship

Torpillage

Dans le jeu Silent Hunter IV, Wolves of the Pacific, et dans les conditions optimales de tir, dix torpilles sont nécessaires pour les navires de cette classe. Il n'y a aucun point faible.

Voir aussi

Outils personnels