Yukikaze

De WikiMs.

(Différences entre les versions)
(Etats de service)
m (Etats de service)
 
Ligne 94 : Ligne 94 :
* Appareille de Yokosuka le 28 novembre 1944 à 13:30. Escorte le porte-avions ''Shinano'', embarquant 50 [http://fr.wikipedia.org/wiki/Yokosuka_MXY-7_Ohka avions-suicide MXY-7 Ohka] et 6 [http://en.wikipedia.org/wiki/Shinyo_%28suicide_boat%29 vedettes-suicide Shinyo], en compagnie des destroyers ''Isokaze'' et '''[[Hamakaze]]'''. Le 29 novembre à 03:09, ''Shinano'' est frappé à tribord par quatre des six torpilles lancées par l'USS ''Archerfish'' (Cdt. Joseph F. Enright). A 10.57, le porte-avions sombre par 33°07'N - 137°04'E [https://www.google.com/maps?ll=33.11667,137.06667&spn=30,30&q=33.11667,137.06667&hl=fr voir carte]. Les destroyers récupèrent 55 officiers et 933 officiers-mariniers et marins et arrivent à Kure le 30 novembre. L'équipage rescapé du ''Shinano'' sera mis au secret jusqu'en janvier 1945 sur l'île de [https://www.google.com/maps?ll=34.19543,132.51293&spn=30,30&q=34.19543,132.51293&hl=fr Mitsuko-jima].
* Appareille de Yokosuka le 28 novembre 1944 à 13:30. Escorte le porte-avions ''Shinano'', embarquant 50 [http://fr.wikipedia.org/wiki/Yokosuka_MXY-7_Ohka avions-suicide MXY-7 Ohka] et 6 [http://en.wikipedia.org/wiki/Shinyo_%28suicide_boat%29 vedettes-suicide Shinyo], en compagnie des destroyers ''Isokaze'' et '''[[Hamakaze]]'''. Le 29 novembre à 03:09, ''Shinano'' est frappé à tribord par quatre des six torpilles lancées par l'USS ''Archerfish'' (Cdt. Joseph F. Enright). A 10.57, le porte-avions sombre par 33°07'N - 137°04'E [https://www.google.com/maps?ll=33.11667,137.06667&spn=30,30&q=33.11667,137.06667&hl=fr voir carte]. Les destroyers récupèrent 55 officiers et 933 officiers-mariniers et marins et arrivent à Kure le 30 novembre. L'équipage rescapé du ''Shinano'' sera mis au secret jusqu'en janvier 1945 sur l'île de [https://www.google.com/maps?ll=34.19543,132.51293&spn=30,30&q=34.19543,132.51293&hl=fr Mitsuko-jima].
-
* [https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Ten-G%C5%8D Opération Ten-Go]. Appareille de Tokuyama le 6 avril 1945. Escorte le cuirassé '''[[Yamato]]''', accompagné du croiseur léger '''[[Yahagi]]''', des destroyers '''[[Asashimo]]''', ''Fuyuzuki'', '''[[Hamakaze]]''', ''Hatsushimo'', ''Isokaze'', ''Kasumi'' et '''[[Suzutsuki]]'''. Sortant du détroit de Bongo à 18 nœuds, l'escadre est signalée par les sous-marins USS ''Threadfin'' et USS '''[[Hackleback]]'''. Après l'attaque de la formation japonaise par les avions de la TF-38, '''[[Yukikaze]]''' ne déplore que 3 morts et 15 blessés et réussit à se retirer de la zone des combats sans autre dommage.
+
* [https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Ten-G%C5%8D Opération Ten-Go]. Appareille de Tokuyama le 6 avril 1945. Escorte le cuirassé '''[[Yamato]]''', accompagné du croiseur léger '''[[Yahagi]]''', des destroyers '''[[Asashimo]]''', ''Fuyuzuki'', '''[[Hamakaze]]''', ''Hatsushimo'', ''Isokaze'', '''[[Kasumi]]''' et '''[[Suzutsuki]]'''. Sortant du détroit de Bongo à 18 nœuds, l'escadre est signalée par les sous-marins USS ''Threadfin'' et USS '''[[Hackleback]]'''. Après l'attaque de la formation japonaise par les avions de la TF-38, '''[[Yukikaze]]''' ne déplore que 3 morts et 15 blessés et réussit à se retirer de la zone des combats sans autre dommage.
== Sister-ships ==
== Sister-ships ==

Version actuelle en date du 4 octobre 2018 à 21:28

Yukikaze (= Vent de neige).
Destroyer japonais de la classe Kagero, lancé en mars 1939, mis en service en juin 1940. Il est le seul destroyer de cette classe à avoir survécu au conflit.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • décembre 1941 : capitaine de vaisseau Kenjiro TOBITA
  • 23 juin 1942 : capitaine de frégate Ryokichi SUGAMA
  • 10 décembre 1943 : capitaine de corvette Masamichi TERAUCHI, promu capitaine de frégate à bord le 5 janvier 1944.
  • 10 mai 1945 : capitaine de frégate Keiji KOEU.

Etats de service

  • Opération M. Invasion des Philippines en décembre 1941. Force de couverture aux débarquements de Legazpi, Davao et Jolo.
  • Campagne d'invasion de l'Indonésie début 1942.
  • Appareille de Truk le 28 juillet 1942. Escorté le croiseur lourd Chokai accompagné du destroyer Tokitsukaze. Arrive à Rabaul le 30 juillet.
  • Appareille de Truk le 5 août 1942. Escorte le croiseur lourd Mogami et le croiseur léger Akashi, accompagné du destroyer Tokitsukaze. Arrive à Sasebo le 12 août.
  • Appareille de Saïpan le 8 septembre 1942. Escorte le porte-avions Unyo, accompagné du destroyer Akatsuki. Arrive à Truk le 9 septembre.
  • Appareille de Rabaul le 10 novembre 1942. Escorte les cuirassés Hiei et Kirishima, en compagnie du croiseur léger Nagara, des destroyers Akatsuki, Amatsukaze, Asagumo, Harusame, Ikazuki, Inazuma, Murasame, Samidare, Teruzuki et Yudachi. Bataille de Guadalcanal. Groupe amiral Abe. Assure la couverture lors du bombardement de l'aérodrome d'Henderson Field.
  • Appareille de Truk le 5 décembre 1942. Escorte le porte-avions Hiyo, accompagné des destroyers Hatsuyuki et Shirayuki. Arrive à Kure le 10 décembre.
  • Appareille de Kure le 18 janvier 1943. Escorte le cuirassé Musashi, les porte-avions Zuikaku et Zuiho, accompagné du destroyer Akigumo. Arrive à Truk le 23 janvier.
  • Évacuation de Guadalcanal en février 1943.
  • Appareille de Truk le 3 mai 1943. Escorte les porte-avions Zuiho et Zuikaku, accompagné du croiseur léger Agano, des destroyers Akigumo et Yugumo. Arrive à Yokosuka le 8 mai.
Le 17, le convoi filant 20 nœuds est signalé par l'USS Flying Fish.
Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS Spearfish. Arrive à Truk le même jour.
  • Sous le commandement du contre-amiral Shoji Nishimura, appareille de Rabaul, le 18 juillet 1943 à 21:50, un Tokyo Express ayant pour mission secondaire le renforcement en troupes et munitions de Vella Lavella et pour mission principale un combat de nuit contre les croiseurs américains éventuellement rencontrés. Il se compose des croiseurs lourds Chokai, Kumano et Suzuya (navire-amiral), escortés du 3ème escadron de destroyers : croiseur léger Sendai, destroyers Hamakaze, Kiyonami, Yugure et Yukikaze, sous le commandement du capitaine de vaisseau Matsuji Ijuin; les troupes étant embarquées sur les unités de DesDiv30 : destroyers Mikazuki, Minazuki et Matsukaze, commandée par le capitaine de vaisseau Tsuneo Orita.
le 19 juillet à 19:05, une attaque aérienne de bombardiers-torpilleurs est repoussée. Kumano et Chokai subissent des dégâts légers causés par des bombes de 2 000 livres tombées à proximité. A 21:00, aucune force de surface ennemie n'ayant été détectée, le débarquement des renforts s'effectue comme prévu.
le 20 juillet vers 00:10, le groupe de combat est attaqué par 6 B-25 Mitchell venant de Guadalcanal. Ne s'attendant pas à une attaque de nuit, dans le camp japonais la surprise est totale. A 00:34, Yugure est frappé et coule. La force nipponne se replie sur Rabaul laissant Kiyonami sur les lieux rechercher les survivants.
A 05:20, une nouvelle attaque coule Kiyonami.
Nishimura et son escadre arrivent à Rabaul le 21 juillet.
  • Appareille de Truk le 28 août 1943. Escorte le porte-avions Taiyo. Arrive à Kure le 2 septembre.
  • Appareille de Saiki le 11 octobre 1943. Escorte le porte-avions Ryuho, accompagné des destroyers Hatsuharu et Hatsushimo. Après une escale pour la nuit à Samah du 15 octobre, arrive à Singapour le 19 octobre.
  • Appareille de Singapour le 26 octobre 1943. Escorte le porte-avions Ryuho, accompagné des destroyers Hatsuharu et Hatsushimo. Après une escale pour la nuit à Samah du 30 octobre, arrive à Kure le 5 novembre.
  • Appareille de Truk le 7 décembre 1943 à 16:00. Escorte les ravitailleurs Irako et Yasukuni Maru, accompagné du porte-avions léger Chitose, des corvettes Kaibokan Hirado, Mikura et du destroyer Amatsukaze. Après une halte d'un dizaine d'heures à Saïpan le 10 décembre, arrive à Yokosuka le 14.
  • Appareille de Moji le 11 janvier 1944 à 8:30. Escorte le convoi rapide HI-31 qui comprend les pétroliers Genyo Maru, Itsukushima Maru, Kuroshio Maru, Omurosan Maru, Tatekawa Maru, le transport de troupes Hokuroku Maru. Il est accompagné du destroyer Amatsukaze et du porte-avions Chitose. Le 16 janvier, l'USS Redfin torpille Amatsukaze par 14°40'N - 113°50'E voir carte. Présumé coulé, il est abandonné à la dérive pendant 6 jours jusqu'à sa découverte par un avion de patrouille, puis remorqué par le destroyer Asagao jusqu'au cap St-Jacques. HI-31 arrive à Singapour le 20 janvier.
  • Appareille de Kagoshima le 20 février 1944. Escorte le porte-avions Chitose, accompagné du destroyer Hatsushimo. Arrive à Saipan le 26 février.
  • Appareille de Saipan le 29 février 1944. Escorte le porte-avions léger Chitose, accompagné du destroyer Hatsushimo. Arrive à Yokosuka le 4 mars.
  • Appareille de Yokosuka le 29 mars 1944. Escorte le porte-avions Zuiho, accompagné du destroyer Yamagumo. Arrive à Guam le 1 avril, puis en repart le 3 pour le Japon. Arrive à Kure le 7 avril.
  • Appareille de Kure le 20 avril 1944. Escorte le cuirassé Yamato chargé de troupes, le croiseur lourd Maya, en compagnie du destroyer Shimakaze et de deux autres destroyers. Débarque les troupes à Manille le 28 avril, puis arrive à Lingga le 1 mai.
  • Appareille de Kure le 23 septembre 1944. Escorte les cuirassés Fuso et Yamashiro, en compagnie des destroyers Hamakaze, Isokaze et Urakaze.
Le 24 septembre à 07:16 au sud de Ryukyu par 29°30'N - 129°15'E voir carte, l'USS Plaice (capitaine de corvette Clyde B. Stevens) aperçoit deux cuirassés classe Fuso sortant de la brume et lance 6 torpilles dont 5 explosent sur trajectoire, la 6ème se perd.
Le 26 septembre à 12:40 à l'ouest du détroit de Luçon par 20°44'N - 118°13'E voir carte, l'USS Pomfret (capitaine de frégate Frank C. Acker) aperçoit les cuirassés mais ne peut attaquer en raison de leur vitesse de 20 nœuds en zigzags.
Le 27 septembre à 05:32 en mer de Chine par 15°40'N - 117°18'E voir carte, l'USS Flasher (capitaine de Reuben T. Whitaker) aperçoit BatDiv2 mais sa position ne lui permet pas d'effectuer une attaque.
Le 29 septembre, l'escadre arrive à Brunei où les troupes de l'IJA, entassées jusque sur les ponts des cuirassés, sont débarquées. Repart de Brunei le 30 septembre pour arriver à Singapour le 2 octobre à 14:00.
Arrive à Lingga le 4 octobre.
  • Afin de se prémunir des raids aériens, appareille de Brunei, pour les îles Patras, le 8 novembre 1944 à 03:00. Escorte les cuirassés Haruna, Kongo, Yamato et Nagato, accompagné du croiseur léger Yahagi, des destroyers Isokaze, Urakaze, Hamakaze. Arrive à Manille le 9 novembre, dans la nuit. En repart le 10 novembre pour Brunei. L'escadre est renforcée du croiseur lourd Ashigara. Arrive à Brunei le 11 novembre, après une feinte de destination au passage du détroit de Balabac.
  • Appareille de Kure le 24 novembre 1944. Escorte le cuirassé Nagato en compagnie des destroyers Isokaze et Hamakaze. Arrive à Yokosuka le 25 novembre.
  • Appareille de Yokosuka le 28 novembre 1944 à 13:30. Escorte le porte-avions Shinano, embarquant 50 avions-suicide MXY-7 Ohka et 6 vedettes-suicide Shinyo, en compagnie des destroyers Isokaze et Hamakaze. Le 29 novembre à 03:09, Shinano est frappé à tribord par quatre des six torpilles lancées par l'USS Archerfish (Cdt. Joseph F. Enright). A 10.57, le porte-avions sombre par 33°07'N - 137°04'E voir carte. Les destroyers récupèrent 55 officiers et 933 officiers-mariniers et marins et arrivent à Kure le 30 novembre. L'équipage rescapé du Shinano sera mis au secret jusqu'en janvier 1945 sur l'île de Mitsuko-jima.
  • Opération Ten-Go. Appareille de Tokuyama le 6 avril 1945. Escorte le cuirassé Yamato, accompagné du croiseur léger Yahagi, des destroyers Asashimo, Fuyuzuki, Hamakaze, Hatsushimo, Isokaze, Kasumi et Suzutsuki. Sortant du détroit de Bongo à 18 nœuds, l'escadre est signalée par les sous-marins USS Threadfin et USS Hackleback. Après l'attaque de la formation japonaise par les avions de la TF-38, Yukikaze ne déplore que 3 morts et 15 blessés et réussit à se retirer de la zone des combats sans autre dommage.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Yukikaze : Journal des mouvements

Outils personnels