Zuikaku

De WikiMs.

Version du 27 juillet 2019 à 11:32 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Porte-avions Zuikaku en 1941

Zuikaku (= Grue chanceuse).
Porte-avions d'escadre japonais de la classe Shokaku, le Zuikaku est lancé en 1939 et mis en service en septembre 1941.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • 25 septembre 1941 : capitaine de vaisseau Ichibei YKOKAWA.
  • 5 juin 1942 : capitaine de vaisseau Tameki NOMOTO.
  • 18 décembre 1943 : capitaine de vaisseau Takeo KAIZUKA, promu contre-amiral, à bord, le 15 octobre 1944, vice-amiral à titre posthume.

Etats de service

  • Opération R. Invasion de Rabaul et Kavieng en janvier 1942. Les opérations durent jusqu'au 22 janvier, puis Nagumo et la 1ère Flotte se retirent sur Truk.
  • En réponse au raid américain sur Kwajalein, appareille de Truk le 1 février 1942, accompagné des porte-avions Akagi et Kaga, des cuirassés Hiei et Kirishima, des croiseurs lourds Chikuma et Tone, escorté par DesRon 1 comprenant le croiseur léger Abukuma, les destroyers Akigumo, Arare, Kagero, Kasumi, Shiranuhi et Urakaze. Patrouille sans succès alentour de Kwajalein du 3 au 4 février. Rallie Palau le 8 février.
  • Appareille de Palau le 9 février 1942, escorté des destroyers Akigumo et Arare. Arrive à Yokosuka le 13 février.
  • En préparation aux opérations dans l'Océan Indien, appareille de Yokosuka le 17 mars 1942, accompagné du sister-ship Shokaku, escorté des destroyers Akigumo, Arare et Kagero. Mouille à Staring Bay le 24 mars.
  • Opération C. Raid aéronaval dans l'Océan Indien en mars-avril 1942.
  • Appareille de Truk le 16 mai 1942, escorté des destroyers Akebono et Ushio. A 16:00, au sortir de la passe ouest, l'USS Greenling aperçoit le porte-avions à 4,5 milles, mais ne peut l'engager. Il envoie un rapport de contact à 18:22. Le 21 mai à 01:53, est détecté par l'USS Pollack (capitaine de corvette Stanley P. Moseley) à l'entrée du détroit de Bungo. A cause de la grande vitesse du convoi, Moseley peine à se placer mais lance quand même 4 torpilles à 2 000 mètres, sans succès. Arrive à Kure le même jour.
  • Appareille de Hashirajima le 15 juin 1942, escorté des destroyers Oboro et Urakaze. Arrive à Ominato le 20 juin 1942.
  • Sous le commandement de l'amiral Kakuta, la Seconde Force Mobile appareille de Mutsu Bay le 28 juin 1942. Elle est composée des porte-avions Junyo, Ryujo, Zuikaku et Zuiho, des croiseurs lourds Maya et Takao, escortée des destroyers Shiokaze et Urakaze. En mer, l'amiral est rejoint par les 5ème et 21ème divisions de croiseurs, escortées de 13 destroyers. La flotte couvre le second convoi de renforcement à Kiska (Aléoutiennes), patrouille sur zone en prévision d'une contre-attaque sous-marine américaine jusqu'au 7 juillet. Rallie Yokosuka le 16 juillet.
  • Appareille de Truk le 4 novembre 1942, accompagné des porte-avions Shokaku et Zuiho, des croiseurs Chikuma, Kumano et Myoko, escorté des destroyers Akigumo, Akizuki, Arashi, Hamakaze, Hatsukaze, Isokaze, Maikaze, Nowaki, Tanikaze, Tokitsukaze et Urakaze. Arrive à Yokosuka le 10 novembre.
  • Appareille de Yokosuka le 31 décembre 1942, escorté des destroyers Akizuki, Hatsukaze et Tokitsukaze. Arrive à Truk le 4 janvier 1943.
  • Appareille de Truk le 7 janvier 1943, accompagné du cuirassé Mutsu et du croiseur Suzuya, escorté des destroyers Ariake, Asashio, Inazuma, Isonami et Yugure. Escale rapide à Saipan le 8 janvier. Le destroyer Amagiri est intégré au convoi. Arrive à Kure le 12 janvier.
  • Appareille de Kure le 18 janvier 1943, accompagné du cuirassé Musashi et du porte-avions Zuiho, escorté des destroyers Akigumo et Yukikaze. Arrive à Truk le 23 janvier.
  • Evacuation de Guadalcanal en janvier 1943.
  • Appareille de Truk le 3 mai 1943, accompagné du porte-avions Zuiho et escorté du croiseur léger Agano, des destroyers Akigumo, Yukikaze et Yugumo. Arrive à Yokosuka le 8 mai pour entrer en réparations.
  • En réponse à la reconquête américaine des îles Aléoutiennes, appareille de Tokuyama le 20 mai 1943, en compagnie des porte-avions Shokaku, Zuiho, des croiseurs lourds Kumano, Mogami et Suzuya, des croiseurs légers Agano et Oyodo. Arrive à Yokosuka le 21 mai.
  • Dans le cadre du renforcement de Bougainville, appareille de Shinagawa le 9 juillet 1943. Convoie des transports de troupes accompagné des porte-avions Shokaku, Zuiho et Chuyo, escorté des croiseurs lourds Chikuma, Mogami et Tone, des croiseurs légers Agano et Oyodo, des destroyers Arashi, Hagikaze, Hatsuzuki, Isokaze, Suzutsuki et Tamanami. Le porte-hydravions Nisshin embarque 630 soldats de l'armée impériale, 22 chars, des vivres et de l'essence. Le 11 juillet le groupe de combat est signalé par les sous-marins USS Sturgeon et Searaven, mais aucun ne peut l'engager. Le 15 juillet l'USS Tinosa lance 4 torpilles sur le Zuiho qui le manquent. L'USS Pogy aperçoit également l'escadre mais ne peut l'attaquer. Arrive à Truk le même jour.
  • Appareille de Truk le 7 décembre 1943, escorté par le croiseur Chikuma et les destroyers Suzutsuki et Hatsuzuki. Arrive à Kure le 12 décembre.
  • Appareille de Kure le 6 février 1944, en compagnie de son sister-ship Shokaku, du croiseur lourd Chikuma, du croiseur léger Yahagi, escorté des destroyers Akigumo, Asagumo, Hatsuzuki, Kazagumo et Wakatsuki. Arrive à Singapour le 13 février.
  • Appareille de Singapour le 20 février 1944, escorté des destroyers Akigumo, Asagumo, Hatsuzuki, Kazagumo et Wakatsuki. Arrive à Kure le 27 février.
  • Appareille de Kure le 8 mars 1944, accompagné des cuirassés Haruna et Kongo, escorté du croiseur lourd Mogami et des destroyers Akigumo, Asagumo et Kazagumo. Arrive à Singapour le 15 mars.
  • Bataille de la mer des Philippines en juin 1944. Le 20 juin Zuikaku est atteint par une bombe à l'arrière de l’ilot qui provoque un incendie dans un hangar. 5 autres bombes et torpilles sont évitées de justesse. Après la maîtrise des incendies, l'ordre d'abandonner le navire est annulé.
  • Entre en cale sèche le 14 juillet 1944 à Kure, jusqu'au 2 août.

Sister-ship

Voir aussi

Outils personnels