Suzutsuki

De WikiMs.

Version du 22 janvier 2022 à 16:17 par Gibus (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Suzutsuki (= Lune fraîche).
Destroyer japonais de la classe Akizuki, lancé le 4 mars 1942, mis en service le 29 décembre de la même année. A survécu au conflit.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • 20 décembre 1942 : capitaine de frégate Shizuo AKAZAWA, promu à bord capitaine de vaisseau le 1 novembre 1943.
  • 10 janvier 1944 : capitaine de frégate Noboru SEO.
  • 10 juillet 1944 : capitaine de frégate Nagahide SUGITANI, promu à bord capitaine de vaisseau le 15 octobre.
  • 10 mars 1945 : capitaine de frégate Toshio HIRAYAMA

Etats de service

  • Appareille de Yokosuka le 10 juillet 1943. Escorte le porte-avions Chuyo et le porte-hydravions Nisshin, accompagné des destroyers Arashi, Hagikaze, Hatsuzuki et Tamanami. Arrive à Truk le 15 juillet.
  • Appareille de Truk le 19 juillet 1943. Escorte des transports de troupes accompagné du porte-hydravions Nisshin, des croiseurs lourds Chikuma, Mogami et Tone, des croiseurs légers Agano et Oyodo, des destroyers Arashi, Hagikaze, Hatsuzukiet Isokaze. Arrive à Rabaul le 21 juillet.
  • Appareille de Rabaul le 24 juillet 1943. Escorte des croiseurs lourds Chikuma, Mogami et Tone, les croiseurs légers Agano et Oyodo, accompagné des destroyers Hatsuzuki et Isokaze. Arrive à Truk le 26 juillet.
  • Appareille de Truk le 6 août 1943, en mission de transport de troupes. Escorte les croiseurs lourds Haguro et Myoko, accompagné des destroyers Hatsuzuki et Isokaze. Débarque les troupes à Rabaul le 8 août. De retour à Truk le 10 août.
  • En réponse à la menace croissante sur les îles Gilbert et Marshall, appareille de Truk le 27 août 1943, accompagné du sister-ship Hatsuzuki et du croiseur léger Kashima. Arrive à Kwajalein le 30 août. De retour à Truk le 2 septembre.
  • Appareille de Truk le 7 décembre 1943. Escorte le porte-avions Zuikaku et le croiseur Chikuma, accompagné du destroyer Hatsuzuki. Arrive à Kure le 12 décembre.
  • Torpillé vers le 15 ou 16 janvier 1944 par l'USS Sturgeon, sur une mission pour laquelle on a peu de détails. 135 morts dont le commandant Seo.
Entre en réparations à Kure jusqu'en octobre 1944
De nouveau torpillé le 16 octobre, par l'USS Besugo, alors escortant un convoi de Oita à Formose.
Entre en réparations à Kure jusque vers mi-novembre.
  • Appareille de Sasebo le 25 novembre 1944, accompagné des destroyers Fuyuzuki et Yuzuki, escorte le porte-avions Junyo. Après une courte escale à Mako, le 27 novembre, le 30 novembre alors qu'il arrive en baie de Manille, le convoi est aperçu et signalé par l'USS Hake (capitaine de corvette Frank E. Haylor).
  • Appareille de Manille le 1 décembre 1944, accompagné du destroyer Fuyuzuki, escorte le porte-avions Junyo. Arrive à Mako le 3 décembre.
  • Appareille de Mako le 6 décembre 1944. Escorte le cuirassé Haruna, le porte-avions Junyoayant à son bord les 200 naufragés du cuirassé Musashi, accompagné des destroyers Fuyuzuki et Maki. Le 8 décembre à minuit, la Task Force est attaquée par les sous-marins USS Sea Devil, USS Plaice et USS Redfish. Junyo est touché par trois torpilles, tuant 19 hommes. Plusieurs compartiments sont inondés, provoquant une gîte de 12° sur tribord, mais il continue sa route sur un moteur. Le Maki est également endommagé par une torpille. A 04:00 Le groupe de combat se réfugie dans les eaux très peu profondes où les sous-marins américains ne peuvent pas se risquer. Arrive à Sasebo le 10 décembre à 11:00.
Pendant l'attaque de la formation japonaise par les avions de la TF-38 le 7 avril, Suzutsuki, frappé à l'avant par une bombe à 13:08, déplore 57 morts et 34 blessés. Réussit à se retirer de la zone des combats sans autre dommage et rallie Sasebo le 8 avril à 14:30.
Reste amarré au quai n°7 jusqu'à la fin du conflit et survécut.

Sister-ships

Voir aussi

IJN Suzutsuki : Journal des mouvements

Parties multijoueurs jouées sur Mille-Sabords.com

Outils personnels