Shigure

De WikiMs.

Shigure (= Pluie d'automne).
Destroyer japonais de la classe Shiratsuyu, lancé en 1935, mis en service en septembre 1936.

Sommaire

Equipement radar

Commandements

  • décembre 1941 : capitaine de vaisseau Noboru SEO.
  • 20 novembre 1942 : capitaine de corvette Yamagami KAMESABUROU.
  • 18 décembre 1943 : capitaine de corvette Shigeru NISHINO.
  • 30 novembre 1944 : capitaine de corvette Hagiwara MANUBU.

Etats de service

  • Appareille de Yokosuka le 17 février 1942. Escorte le porte-avions Zuiho. Escale à Davao. Arrive à Hashira-jima le 2 mars.
  • Appareille de Sasebo le 15 avril 1942, accompagné des destroyers Ariake, Shiratsuyu et Yugure (DesDiv27). Arrive à Mako le 18 avril.
  • Appareille de Shortland Island le 17 octobre 1942, au sein d'un Tokyo Express, escorte les croiseurs légers Sendai, Tatsuta et Yura, accompagné des destroyers Akatsuki, Akizuki, Ariake, Asagumo, Ayanami, Harusame, Ikazuchi, Murasame, Samidare, Shikinami, Shiratsuyu, Shirayuki, Uranami et Yudachi. Débarque 2 100 soldats, des pièces d'artillerie et des canons anti-chars à Guadalcanal. Au retour, le 18 octobre au large de l'île de Choiseul par 7°47'S - 157°19'E, voir carte, Yura est attaqué par l'USS Grampus (capitaine de corvette John R. Craig) qui lance 4 torpilles MK-14. Une seule touche mais n'explose pas. Yura s'échappe avec un trou dans le flanc bâbord.
  • Appareille de Rabaul le 29 septembre 1942. Escorte le pétrolier Toa Maru. Arrive à Shortland Island le 1 octobre.
  • Appareille de Truk le 21 décembre 1942. Escorte le porte-avions Chuyo en compagnie du destroyer Asagumo. Arrive à Yokosuka le 26 décembre.
  • Appareille de Yokosuka le 2 janvier 1943. Escorte le porte-avions Chuyo en compagnie du destroyer Asagumo. Arrive à Truk le 8 janvier.
  • Appareille de Truk le 15 février 1943. Escorte les cuirassés Haruna et Kongo, le porte-hydravions Nisshin, accompagné du croiseur lourd Chokai et des destroyers Arashi et Onami. Arrive à Sasebo le 20 février.
  • Appareille de Truk le 16 avril 1943. Escorte les porte-avions Taiyo et Chuyo, accompagné des destroyers Ariake et Hibiki. Brève escale à Saipan pour rallier le destroyer Sazanami. Arrive à Yokosuka le 21 avril.
  • Appareille de Yokosuka le 25 avril 1943. Escorte les porte-avions Chuyo et Unyo, accompagné des destroyers Ariake, Naganami et Ushio. Arrive à Truk le 30 avril.
  • En réponse à la reconquête américaine des îles Aléoutiennes, appareille de Truk le 17 mai 1943. Escorte les cuirassés Musashi, Haruna et Kongo, les porte-avions Hiyo et Junyo, les croiseurs Tone et Chikuma, accompagné des destroyers Ariake, Hamakaze, Hatsuzuki, Niizuki, Suzukaze, Suzutsuki, Tanikaze, Umikaze. Le Musashi rapatrie les cendres de l'amiral Isoroku Yamamoto. Arrive en baie de Tokyo le 22 mai.
    La Flotte est rejointe par les porte-avions Shokaku, Zuikaku, Zuiho, les croiseurs légers Agano, Oyodo d'une part, et par les croiseurs lourds Kumano, Mogami, Suzuya d'autre part, tous venant de Tokuyama.
Le 17, le convoi filant 20 nœuds est signalé par l'USS Flying Fish.
Le 21 juin, les porte-avions du groupe sont attaqués sans succès par l'USS Spearfish. Arrive à Truk le même jour.
  • Appareille de Truk le 8 juillet 1943. Escorte le croiseur léger Nagara, en mission de transport d'équipages. Arrive à Kwajalein le 10 juillet.
  • Appareille de Kwajalein le 11 juillet 1943. Escorte le croiseur léger Nagara. Arrive à Truk le 13 juillet.
  • Appareille de Truk le 14 juillet 1943. Escorte le croiseur léger Nagara. Après une brève escale à Kavieng, arrive à Rabaul le 16 juillet.
  • Appareille de Rabaul le 17 juillet 1943. Escorte le porte-avions Junyo et le croiseur léger Nagara, accompagné du destroyer Ariake. Arrive à Truk le 19 juillet.
  • Fort de deux sorties réussies le 22 juillet puis le 1 août 1943, appareille de Rabaul le 5 août à 06:00 au sein d'un nouveau Tokyo Express, accompagné des destroyers Arashi, Hagikaze et Kawakaze.Bataille du golfe de Vella. Le 6 août à 23:30, à la tête du TG 31-2, le capitaine Frederick Moosbrugger est en embuscade dans le golfe au nord de la petite île de Ghizo. Il a scindé ses six destroyers en deux groupes et attaque les japonais à la torpille. Shigure est le seul rescapé et rallie Rabaul, légèrement avarié.
  • Appareille de Rabaul le 17 août 1943, accompagné des destroyers Hamakaze, Isokaze et Sazanami, des chasseurs de sous-marins CH-5 et CH-12 en vue de l'évacuation de Kolombangara. Bataille d'Horaniu. Le 18 peu après minuit, le Tokyo Express est attaqué par le TG 36-1, commandé par le capitaine Thomas J. Ryan. L'engagement fera peu de victimes, les japonais réussissent à ré-embarquer 9 000 fantassins.
  • Appareille de Rabaul le 6 octobre 1943, accompagné des destroyers Akigumo, Fumizuki, Isokaze, Kazagumo, Matsukaze, Samidare, Yugumo et Yunagi. Bataille de Vella Lavella. Au cours de l'engagement, Yugumo est coulé.
  • Appareille de Rabaul le 1 novembre 1943. Escorte les croiseurs légers Agano, Sendai, les croiseurs lourds Haguro et Myoko, accompagné des destroyers Hatsukaze, Naganami, Samidare, Shiratsuyu et Wakatsuki. 1 000 soldats de l'IJA sont embarqués sur les destroyers Amagiri, Uzuki, Yunagi et Yuzuki aménagés en transports de troupes. Bataille de la baie de l'Impératrice Augusta. Au cours de l'engagement avec les forces de l'amiral Merrill, Sendai est coulé le 2 novembre à 02:00. En évitant les tirs américains, Samidare et Shiratsuyu entrent en collision et sont avariés. La force japonaise se retire et rallie Rabaul.
  • Appareille de Rabaul le 6 novembre 1943 en fin de journée, pour une mission de transport à l'île Buka. Escorte le croiseur léger Yubari. Le lendemain sont débarqués 700 soldats de la 17ème division de l'IJA et 25 tonnes de matériels. De retour à Rabaul le 8 novembre.
  • Appareille de Truk le 12 novembre 1943. Escorte les croiseurs lourds Haguro et Myoko, accompagné du destroyer Shiratsuyu. Arrive à Sasebo le 17 novembre.
  • Appareille de Yokosuka le 4 janvier 1944. Escorte le ravitailleur Irako, accompagné du destroyer Harusame. Arrive à Truk le 14 janvier.
  • Appareille de Tarakan le 29 janvier 1944 à 19:30, accompagné du destroyer Harusame. Escorte les pétroliers de flotte Fujisan Maru, Shinkoku Maru et le transport de troupes Amagisan Maru. Arrive à Balikpapan le 31 janvier. Les pétroliers font le plein de fuel. Quitte Balikpapan le 3 février à 10:58 pour Ulithi où des unités sont ravitaillées le 10 février. Repart d'Ulithi le 11 février à 12:00 et arrive à Truk le 14 février.
  • Appareille de Palau le 6 mars 1944 à 08:00. Escorte le convoi PATA-04 qui comprend les transports Asahisan Maru, Brazil Maru, Chinzei Maru, Clyde Maru, Hinode Maru, Kennichi Maru, Tasmania Maru et Yozan Maru. Le reste de l'escorte est composé du destroyer Shiranuhi, du patrouilleur PB-31, des chasseurs de sous-marins CH-37 et CH-38, du chasseur auxiliaire Kenzan Maru. PATA-04 arrive à Takao le 13 mars.
  • Appareille de Takao le 15 mars 1944 à 12:00. Escorte le gros convoi TAMO-11 qui comprend les transports Belgium Maru, Brazil Maru, Hinode Maru, Kennichi Maru, Koan Maru, Koho Maru, Manko Maru, Manila Maru et Taito Maru, les pétroliers Ogura Maru n°1, Nittetsu Maru, San Diego Maru, Tachibana Maru, Katestsu Maru et Yamato Maru, les cargos Kenwa Maru, Kenzui Maru, Mutsu Maru, Sarachi Maru, Shinno Maru, Taruyasu Maru et Unkai Maru. Le reste de l'escorte est composé du destroyer Nokaze, du dragueur de mines W-7 et des chasseurs de sous-marins CH-37 et CH-38.
Le 21 mars, Shigure est détaché du convoi et rallie Sasebo. TAMO-11 arrive à Moji le 22 mars.
  • Entre en réparations. La tourelle n°2 endommagée à Truk est remplacée par une tourelle triple de 25 mm AA.
  • Appareille de Palau le 18 août 1944. Escorte le croiseur léger Kinu. A Cebu le 20 août, reçoit l'ordre de porter secours aux survivants du croiseur léger Natori torpillé à l'est de San Bernardino. Patrouille sans succès pendant un jour puis rallie Manille le 25 août.
  • Appareille de Manille dans la nuit du 25 août 1944. Escorte le croiseur léger Kinu. Ravitaille à Coron Bay le lendemain. Arrive à Lingga le 31 août.
  • Appareille de Brunei pour les îles Pratas le 8 novembre 1944 à 03:00. Escorte le porte-avions Junyo, les croiseurs lourds Ashigara et Tone, accompagné du croiseur léger Kiso, des destroyers Uzuki et Yuzuki. Escale à Manille le 10 novembre. En repart le 11 sans le Ashigara détaché pour le groupe Yamato qui rentre à Brunei, ni le Kiso qui reste sur place. Le 13 novembre à 06:40 au sud de Mako, le convoi est attaqué sans succès par l'USS Jallao. Le Jallao a probablement confondu le Tone avec le Yamato aperçu la veille dans les parages. Arrive à Mako dans l'après-midi. Appareille de Mako le 14 novembre. En route, le convoi est attaqué sans succès par l'USS Barb. Arrive à Kure le lendemain.
  • Appareille de Kure à destination de Manille le 17 décembre 1944. Escorte le porte-avions Unryu, accompagné des destroyers Hinoki et Momi. Le 19 décembre à 16:35 Unryu est frappé par une torpille de l'USS Redfish (capitaine de frégate Louis D. McGregor) par 28°19'N - 124°40'E voir carte. A 16:50 une seconde torpille le fait couler en 7 minutes. Redfish réussit à s'échapper malgré des grenadages sévères mais doit interrompre sa patrouille. Shigure recueille 147 marins dont un seul officier et rentre à Sasebo. Les autres destroyers rallient Takao.
  • Appareille de Moji le 31 décembre 1944 à 08:20, au sein du convoi HI-87. Coulé par le sous-marin USS Blackfin (capitaine de frégate William L. Kitch), dans le golfe de Siam, le 24 janvier 1945, par 6°00'N - 103°48'E. voir carte

Sister-ships

Voir aussi

IJN Shigure : Journal des mouvements

Outils personnels